GSE-SPO-TEN-WTA-2019-US-OPEN---DAY-4

Crédit : AFP

Tennis

Andreescu a rendez-vous avec une battante

Publié | Mis à jour

Bianca Andreescu fera face à son plus important défi de ces Internationaux des États-Unis, samedi, face à la 19e joueuse mondiale Caroline Wozniacki. Point positif pour la Canadienne : elle a remporté le seul affrontement entre les deux joueuses, au début du mois de janvier à Auckland.

À ce moment, Andreescu commençait à peine son ascension. Elle figurait au 152e rang mondial tandis que Wozniacki, première tête de série du tournoi, était troisième au monde.

«Je pense que ce fut vraiment le match et le tournoi où tout a déboulé pour moi. C’était la première fois que je battais une joueuse du top 10. Je sais à quoi m’attendre d’elle maintenant. C’est une battante incroyable qui court chacune des balles. Ce ne sera pas un match facile. Je dois simplement me présenter sur le court et jouer mon jeu.»

Saisir sa chance

Maintenant, les rôles sont un peu inversés. Andreescu, 15e au monde, est la joueuse la mieux classée des deux et ses récents succès font d’elle une favorite pour gagner le tournoi.

Wozniacki, qui avoue qu’elle n’avait que très peu d’infos sur la Canadienne lors de leur premier affrontement, sait maintenant un peu plus à quoi s’en tenir.

«Je ne savais pas vraiment qui elle était. Je me souviens d’avoir joué assez bien lors de ce match, mais elle m’avait quand même battue. C’était le premier tournoi de l’année alors je n’étais pas certaine si c’est moi qui avais mal frappé la balle ou elle qui avait vraiment bien joué. Évidemment, c’est elle qui avait bien joué. Elle a connu une année extraordinaire et a gagné des tournois importants. Elle joue avec confiance en ce moment, alors ce sera important pour moi de profiter de chacune des chances qu’elle m’offre.»

Sur la grande scène

D’ailleurs, jeudi, après leurs victoires respectives, autant Andreescu que Denis Shapovalov avaient exprimé le désir de jouer leur duel de troisième tour sur l’un des courts principaux de Flushing Meadows. Leur vœu sera exaucé.

Andreescu affrontera Wozniacki sur les douze coups de midi au Stade Arthur-Ashe, samedi. De son côté, Shapovalov croisera le fer avec le Français Gaël Monfils dans un duel qui s’annonce explosif, et ce, à 19 h, sur le Louis-Armstrong, le deuxième terrain en importance aux Internationaux des États-Unis.

«La différence est significative, avait mentionné Shapo jeudi soir en parlant de celle entre jouer sur un court secondaire et un principal. C’est un environnement différent, une ambiance différente. [...] J’ai joué sur le Armstrong l’an dernier et l’atmosphère était incroyable. Il y avait beaucoup de gens venus me supporter.»