Canadiens

Jonathan Drouin plus rapide cette saison?

Publié | Mis à jour

Jonathan Drouin voulait profiter du long été dont ont bénéficié les joueurs des Canadiens de Montréal pour retrouver sa vitesse et il estime qu'il a relevé le défi. 

L'attaquant québécois a rencontré les médias jeudi, dans le cadre de son tournoi de golf disputé à Laval-sur-le-Lac. Il est revenu sur son entraînement des dernières semaines ainsi que sur les changements apportés par Marc Bergevin au cours de l'entre-saisons. Des changements qu'il estime positifs. 

«Je voulais retrouver ma vitesse. Honnêtement, il n’y a pas grand-chose qui a changé tant que ça. Je pense que j’ai pris un petit step sur ma game cet été et je suis content d’être de retour.»

«Ce n’est pas moi qui prends les décisions, mais ce qu’on a amené, c’est très bon pour notre équipe. Ben Chiarot est un défenseur physique et mobile. De plus, nos jeunes sont vraiment excitants. [...] L’avenir est dans la bonne direction.»

Pour Drouin, l'objectif numéro un est d'offrir des performances constantes tout au long des 82 matchs de la saison. Le numéro 92 de l'équipe n'avait pas connu une bonne fin de saison, lui qui n'avait amassé que trois points à partir du mois de mars, soit des 18 derniers duels de la campagne 2018-2019.

«Je me mets déjà cette pression de performer, a confié Drouin. Ça fait deux ans que je le dis. Mais pour moi, c'est d'avoir une année constante. L'an passé, j'ai eu un petit recul en fin de saison. J'ai regardé les raisons pourquoi et les choses qui devraient être changées pour que ça n'arrive l'année prochaine. [...] Je peux en donner encore plus.»

Et Drouin assure que sa régression alors que l'équipe se battait pour une place en séries éliminatoires n'avait rien à voir avec sa condition physique.

«Ça n'avait aucun rapport avec ma forme physique, a-t-il martelé. Je m'entraînais bien et je me sentais bien. J'étais dur sur moi-même. Je retournais dans le gym, car je voulais m'assurer que les 17-18 minutes que j'allais avoir à la fin de l'année, que j'allais être prêt. Je me suis peut-être mis un peu trop de pression.»

L'été de Drouin a été chargé et efficace selon le principal intéressé. Et il s'attend à recevoir les dividendes lorsque la saison s'amorcera.

«Des fois, (les gens peuvent penser) que c'est lourd de jouer à Montréal avec les médias et tout ce qui se passe, a indiqué le Québécois. Pour moi, j'adore jouer à Montréal. [...] Avec l'été que j'ai eu, je me vois partir du bon pied.»

Ci-dessous, voyez le résumé de la journée du journaliste de TVA Sports Marc-André Perreault.