Tennis

Denis Shapovalov passe, Vasek Pospisil casse

Publié | Mis à jour

Denis Shapovalov a poursuivi sa route aux Internationaux des États-Unis, jeudi, à Flushing Meadows, en défaisant le Suisse Henri Laaksonen en trois manches 6-4, 7-6 (2) et 6-2 au deuxième tour.

C’est la troisième année de suite qu’il accède au moins au troisième tour à New York. 

L’Ontarien de 20 ans, 33e au monde, a enregistré 13 as contre un pour son adversaire, qui occupe le 119e rang du classement de l’ATP. Par ailleurs, le Suisse a commis 11 doubles fautes tandis que Shapovalov en a enregistré six.

Le Canadien a profité des difficultés au service de son rival pour le briser à trois reprises. En contrepartie, il n’a fait face à aucune balle de bris.

Shapovalov a également dominé 37 à 17 au chapitre des coups gagnants et a commis 24 fautes directes contre 37 pour son opposant.

Au troisième tour, il se mesurera au Français Gaël Monfils, 13e au monde, tombeur du Roumain Marius Copil (93e) 6-3, 6-2, 6-2.  

La fin pour Pospisil

Par ailleurs, l’autre Canadien en lice, le Britanno-Colombien Vasek Pospisil, a été éliminé par Tennys Sandgren au deuxième tour. L’Américain s’est imposé 6-3, 6-7 (4), 6-3, 6-4 en soirée.

Sandgren, 72e joueur mondial, a obtenu le bris décisif au neuvième jeu de la quatrième manche.

Bien qu’il ait été dominé 42 à 26 au chapitre des coups gagnants, Sandgren a été beaucoup plus constant que son rival. En effet, Pospisil a commis pas moins de 49 fautes directes contre 24 pour l’Américain.

Sandgren a brisé quatre fois en autant d’occasions. Pour sa part, le Canadien, 216e au monde, n’a remporté qu’un seul jeu sur le service de son adversaire.

Au premier tour, Pospisil avait créé la surprise en éliminant le Russe Karen Khachanov, neuvième tête de série, en cinq manches.

Au troisième tour, Sandgren croisera le fer avec l’Argentin Diego Schwartzman, 21e au monde.