Crédit : AFP

MLB

Russell Martin étonne encore au monticule

Publié | Mis à jour

Envoyé au monticule en neuvième manche mardi soir, le Québécois Russell Martin est devenu le premier joueur de position en plus de 100 ans à lancer dans une victoire par blanchissage quand les Dodgers de Los Angeles l’ont emporté 9 à 0 contre les Padres à San Diego.

Martin a fait face à quatre frappeurs, accordant un seul coup sûr. Il a effectué 16 lancers, obtenant 10 prises.

«Quand tu passes par-dessus le fait que c’est un joueur de position et toutes les blagues qui accompagnent ça, de le voir lancer des prises pour éviter que Caleb [Ferguson] ait à œuvrer dans une deuxième manche, ç’a une grande valeur pour nous en vue des prochains matchs», a commenté le gérant des Dodgers, Dave Roberts, à l’issue du match, selon des propos rapportés par le site web du baseball majeur.

D’après la firme Stats LLC, le dernier joueur de position ayant mis les pieds sur la butte dans un jeu blanc de son équipe était l’Américain George «High Pockets» Kelly, à l’époque des Giants de New York, en 1917.

À propos de Martin, il a encore impressionné avec une balle rapide touchant, en moyenne, les 88 milles à l’heure.

«Il a de la vélocité, regardez ses chiffres», a ainsi fait remarquer le partant Walker Buehler en s’adressant aux journalistes.

Martin a maintenant lancé quatre manches depuis le début de la saison, n’ayant alloué aucun point et seulement deux coups sûrs. Parmi ses différentes statistiques, son WHIP, qui cumule le nombre de coups sûrs et de buts sur balles par manche lancée, est de 0,50. Sa moyenne de points mérités demeure par ailleurs à zéro.

Toro utilisé au premier but

De son côté, le Québécois Abraham Toro a disputé un cinquième match dans le baseball majeur, mardi soir, avec les Astros de Houston. Il a frappé un coup sûr en quatre présences officielles au bâton, soutirant par ailleurs un but sur balles dans une victoire de 15 à 1 des Astros contre les Rays de Tampa Bay.

Toro a entamé le match au troisième but en défensive, étant par ailleurs utilisé au premier coussin pour la première fois dans le baseball majeur à compter de la septième manche.