Impact de Montréal

Maxi Urruti abat les Whitecaps

Dave Lévesque 

Publié | Mis à jour

Ce sont les mal-aimés des dernières semaines qui ont mené l’Impact à une victoire de 2 à 1. Maxi Urruti a marqué un but et en a provoqué un autre, et Evan Bush a livré l’une de ses bonnes performances de la saison devant une petite foule de 14 513 spectateurs au Stade Saputo, mercredi soir.

Bush a effectué deux arrêts sur deux tirs de pénalité. Dire qu’il avait accordé six buts en autant d’occasions sur des penaltys depuis le début de la saison. Urruti a quant à lui mené l’attaque avec une performance inspirée.

Le match était présenté sur les ondes de TVA Sports. 

L’Impact avait besoin d’un gros match de son gardien, et il l’a eu. Au-delà de ces deux arrêts sur des tirs de pénalité, Bush a été imposant devant son filet, surtout en début de deuxième demie, alors que les Whitecaps sont sortis en force pour tenter de créer l’égalité. Bush a terminé le match avec six arrêts.

Dans le filet des Whitecaps, Maxime Crépeau n’a peut-être pas gagné à son retour à Montréal, mais il a brillé avec huit arrêts, dont un de toute beauté sur Bojan Krkic dans le dernier quart d’heure.

Espoir

«C’est la beauté de ce sport, le match change en l’espace d’une seule seconde», a mentionné Wilmer Cabrera au sujet des arrêts de Bush sur penalty.

«Je suis surtout fier de mes joueurs et de la mentalité dont ils ont fait preuve tout au long du match, et je suis convaincu que s’ils la maintiennent, nous allons faire tourner le vent.»

«Nous avons beaucoup plus joué vers l’avant et nous avons beaucoup moins passé le ballon à notre gardien. Dans la deuxième demie à Toronto, on l’a fait à 25 reprises, je leur ai dit que j’en étais gêné», a-t-il ajouté.

Avec cette victoire, l’Impact revient dans le portrait des séries éliminatoires en reprenant la 7e place de l’Association Est au Toronto FC.

Séquence surréaliste

Le match a changé sur une séquence un peu surréaliste, un peu avant la demi-heure de jeu.

L’Impact était alors mené 1 à 0 par les Whitecaps à la suite d’un but de Yordy Reyna (17e minute).

À la suite d’une action un peu rude de Samuel Piette sur Michaell Chirinos dans la surface montréalaise, les Whitecaps se sont vu octroyer un tir de pénalité. Evan Bush a plongé sur sa droite pour bloquer le tir de Reyna, mais Tosaint Ricketts a sauté sur le retour pour tirer dans une cage déserte.

C’était le but qui allait briser les reins de l’Impact, mais coup de théâtre, le jeu a été revu et on a constaté que deux joueurs des Caps étaient hors-jeu.

On a donc procédé à un nouveau tir de pénalité. Reyna a tiré au même endroit et Bush a lui aussi plongé au même endroit pour faire l’arrêt une fois de plus, sauf que cette fois, il n’y a pas eu de retour.

Combatif

Cet exploit individuel de Bush a eu pour effet de donner de l’énergie à ses coéquipiers qui ont mis encore plus de pression sur une défensive vancouvéroise assez douteuse.

C’est Maxi Urruti qui a pris l’attaque en charge, provoquant deux buts en autant de minutes.

Il a d’abord effectué une très bonne course sur la ligne de fond. Son centre a dévié sur Doneil Henry, ce qui s’est transformé en but contre son camp à la 35e minute.

Et comme il n’y a pas de hasard dans la vie, le numéro 37 a marqué un but en bonne et due forme à la 37e minute, effectuant un bon contrôle de la poitrine sur un centre de Bacary Sagna pour frapper une demi-volée qui a battu Maxime Crépeau au poteau gauche.

Deux arrêts majeurs

Il n’y a aucun doute dans l’esprit de quiconque, les deux arrêts consécutifs sur penalty d’Evan Bush en première demie ont fait la différence.

L’Impact était alors mené 1 à 0 par les Whitecaps et risquait presque sa saison si ceux-ci marquaient un second but.

«C’est ce qui nous maintient en vie», a assuré Saphir Taïder.

«À 2 à 0, ça n’aurait pas été le même match, il a redonné un boost à l’équipe et ça nous a permis de marquer dans la foulée.»

«J’ai l’impression que la mentalité a changé après ces deux arrêts, a convenu Bush. On a vu que la confiance a augmenté.»

Ça n’a pas forcément été joli, mais c’est parfait pour Bush qui estime que dans les circonstances actuelles, il valait mieux gagner à l’arraché que par un gros pointage.

«J’espère que le fait qu’on ait dû se battre pour gagner 2 à 1 plutôt que d’obtenir une victoire de 4 à 0 va nous donner confiance pour la suite des choses.»

Samuel Piette, qui faisait un retour au jeu, a soutenu qu’il fallait s’attendre à revoir ce genre de rencontre d’ici la fin de la saison.

«Evan a bien résumé le match. Ce n’était pas le plus beau match et il ne faut pas s’attendre à de beaux matchs d’ici la fin de la saison avec un nouvel entraîneur qui doit imposer son système de jeu en peu de temps.»

«On doit puiser dans nos réserves, dans nos personnalités, pour aller chercher des matchs comme ça en travaillant fort à chaque ballon et à chaque action.»

Guerriers

Bush a tenu à souligner le courage de certains de ses coéquipiers qui étaient en plus ou moins bon état physiquement.

«Nos deux arrières centraux étaient mal en point et se sont comportés en guerriers. Il y a quatre ou cinq gars qui avaient des bandages et qui poussaient pour faire avancer l’équipe.»

«Rudy [Camacho], Jukka [Raitala], Bacary [Sagna] et Orji [Okwonkwo] étaient tous affectés par des blessures et ont foncé quand même.»


2e mi-temps: 

90' Fin du match. 

90' Jorge Corrales entre sur le terrain au profit de 

84' Bojan laisse sa place sur le terrain à Ken Krolicki. 

82' Bojan trouve Lappalainen derrière la défensive des Whitecaps. Ce dernier s'échappe, mais son tir rate le cadre de justesse. 

77' Quel arrêt de Crépeau! Le gardien québécois bloque un tir puissant de Bojan, qui se dirigeait vers la lucarne.

75' Taïder, à nouveau, provoque quelque chose. Cette fois, il y va d'une frappe basse qui trouve les mains du gardien des «Caps». 

73' Taïder repère Urruti dans la profondeur. L'attaquant tente un tir bas, mais Crépeau résiste. 

70' En situation de surnombre, Bojan comprend mal l'appel d'Urruti et sa passe est interceptée. Taïder, qui passait par là, tente de frapper des 25 mètres, mais le ballon rate la cible. 

69' Yordy Reyna trouve l'espace derrière la défensive de l'Impact. Toutefois, son tir trouve l'extérieur du filet. 

67' Orji Okwonkwo sort et laisse la place à Shamit Shome. 

66' Lointaine frappe de Daniel Lovitz qui trouve les mains de Maxime Crépeau. 

59' Maxi repère Bojan au point de penalty, mais Crépeau, encore une fois, résiste.

55' Urruti, encore lui, frappe du gauche. Crépeau fait preuve de beaucoup d'athlétisme et bloque le tir. 

54' Tout juste à l'extérieur de la surface, Taïder tente à nouveau sa chance, mais Crépeau ferme la porte. 

53' Posté à l'embouchure de la cage de l'Impact, Chirinos redirige un centre de la tête, mais Bush se dresse et stoppe la menace. 

52' Bojan repère Saphir Taïder près du filet, mais son tir rate la cible. 

46' Début de la mi-temps.

1re mi-temps: 

45' Fin de la mi-temps.

37' BUT! Visiblement, Urruti a un bon match dans les jambes! Posté près du filet, il y va d'une bonne première touche et marque à la volée! 2-1 Montréal! 

36' Bojan y va d'une superbe course, mais perd le ballon à l'entrée de la surface de Vancouver. Urruti, qui passait par là, rate le retour.

35' BUT! Maxi Urruti tente un centre qui ricoche sur un défenseur des «Caps» et se retrouve dans le filet.

34' Bojan tente un tir des 30 mètres, mais le ballon fuit le cadre et passe au-dessus. 

25' QUEL ARRÊT! Bush se dresse encore une fois et stoppe un deuxième penalty consécutif! La marque demeure 1-0. 

23' But renversé! L'arbitre, après révision, annule le but. Ricketts serait entré trop tôt dans la surface. On doit reprendre le tir. 

22' But! Reyna s'exécute, mais sa frappe est bloquée par Bush. Toutefois, Tosaint Ricketts saisit le retour et marque. 

21' Samuel Piette entre en contact avec Michaell Chirinos dans la surface de l'Impact. L'arbitre appelle un penalty. 

17' But! Yordy Reyna profite d'un ballon libre dans la surface et ouvre la marque pour les Whitecaps. 

11' Urruti, encore lui, tente une frappe des 20 mètres, mais rate le cadre. 

10' Une mauvaise passe de Derek Cornelius vers son gardien ouvre la porte à Urruti, mais Crépeau réagit au bon moment et écarte la menace. 

8' Première chance de marquer du clan montréalais. Maxi Urruti décoche une frappe lointaine qui n'inquiète pas Maxime Crépeau.

0' Début du match.