BBA-BBN-BBO-SPO-NEW-YORK-METS-V-ATLANTA-BRAVES

Crédit : AFP

Blue Jays

Retour émotif pour Josh Donaldson à Toronto

Publié | Mis à jour

Ancienne vedette des Blue Jays et évoluant maintenant avec les Braves d’Atlanta, Josh Donaldson a effectué un retour fertile en émotions à Toronto, où il a adoré jouer.

«Vous pouvez demander à toutes les personnes qui ont déjà joué ici, elles adorent Toronto», a affirmé le joueur de troisième coussin au site du baseball majeur.

«C’est le genre de ville dont on ne parle pas assez, a-t-il ajouté. Toronto est un des meilleurs endroits pour jouer au baseball, surtout quand l’équipe a du succès. La ville devient en feu et les partisans adorent te soutenir. Certains de mes meilleurs souvenirs sont ici.»

C’est d’ailleurs pourquoi il est encore un peu amer en raison des circonstances entourant son départ de Toronto. Ennuyé par des blessures pendant la majorité de la saison 2018, il a finalement été échangé aux Indians de Cleveland.

«La façon dont ma carrière s’est terminée à Toronto est ce qui me dérange le plus, a-t-il reconnu. Je n’étais pas en mesure de jouer même si je faisais tout en mon possible pour effectuer un retour. Même si tu essaies de séparer l’aspect "business", ce genre de situation peut être difficile comme humain.»

Anthopoulos surpris

Le Québécois Alex Anthopoulos, directeur général des Braves, qui sont en visite au Rogers Centre mardi et mercredi, s’est même dit surpris de toute l’affection que Donaldson portait à son ancienne équipe.

«Je savais évidemment qu’il avait aimé être à Toronto et jouer avec les Blue Jays, mais je n’avais pas réalisé à quel point il avait adoré cet endroit, a-t-il affirmé à la chaîne radiophonique Sportsnet 590 The Fan. Il aurait voulu demeurer là pour le reste de sa carrière.»

Anthopoulos, qui était le directeur général des Blue Jays à l’époque, avait lui-même acquis Donaldson des Athletics d’Oakland en novembre 2014 en retour de quatre joueurs, dont Kendall Graveman et Brett Lawrie. Celui qu’on surnomme «Bringer of Rain» avait répondu à l’appel en raflant le titre de joueur par excellence de la Ligue américaine dès sa première saison à Toronto, en 2015. Il avait réussi 41 doubles et autant de circuits, en plus de produire un impressionnant total de 123 points.

«En 2015, j’ai établi un nouveau record pour le nombre de votes en vue du match des étoiles, s’est souvenu Donaldson. Je serai toujours reconnaissant envers les partisans, qui m’ont adopté dès mon premier jour ici.»

Après un court passage avec les Indians pour compléter la saison 2018, Donaldson a retrouvé Anthopoulos chez les Braves. Le vétéran donne à nouveau raison au Québécois de lui avoir fait confiance, cette fois à titre de joueur autonome. Donaldson abordait ainsi le match de ce mardi à Toronto avec 29 doubles et 32 circuits en poche depuis le début de la saison.