MLB

Ryan McMahon met fin à la séquence des Braves

Publié | Mis à jour

Un circuit de deux points de Ryan McMahon en fin de neuvième manche a permis aux Rockies du Colorado de vaincre les Braves d’Atlanta au compte de 3 à 1, lundi à Denver.

Il s’agissait d’un 18e circuit cette saison pour le joueur de deuxième but, qui a permis à Nolan Arenado de toucher la plaque sur la séquence. Cette victoire des Rockies mettait fin à une séquence de quatre revers et à celle de huit gains des Braves.

Les neuf lanceurs utilisés dans cette rencontre se sont faits avares de coups sûrs. En effet, chaque club a été limité à six frappes en lieu sûr et le premier point de la rencontre a été l’œuvre de Charlie Blackmon à la fin du huitième tour au bâton. Il a poussé Dom Nunez au marbre avec un ballon-sacrifice.

Julio Teheran a entre autres été très dominant sur la butte pour les Braves. Il n’a donné que trois coups sûrs et autant de buts sur balles en six manches de travail.

Les releveurs des Braves utilisés en neuvième ont toutefois gâché son travail. En effet, Anthony Swarzak (3-4) a permis à Arenado de se rendre sur les buts, puis Jerry Blevins a concédé le ballon-sacrifice final.

Dans le clan des vainqueurs, le partant Tim Melville amorçait seulement un deuxième match cette saison et un cinquième en carrière. Le droitier de 29 ans a donné cinq coups sûrs et trois passes gratuites sans donner de points en cinq manches.

La victoire est allée au dossier de Jairo Diaz (5-3), bien qu’il ait permis aux visiteurs d’inscrire leur seul point de la rencontre.

La balle voyage pour les Phillies

Les Phillies ont frappé cinq coups de circuit, ce qui leur a permis de vaincre les Pirates de Pittsburgh 6 à 5, lundi soir, à Philadelphie.

C’est cependant la longue balle de Sean Rodriguez en 11e manche qui a fait la différence dans cette partie.

Les favoris de la foule se dirigeaient vers un gain en temps réglementaire, mais les visiteurs ont créé l’égalité en neuvième manche, via le 33e coup de circuit de la campagne. Préalablement, Bryce Harper et Corey Dickerson avaient propulsé les Phillies en avant. Brad Miller a également étiré les bras dans cette victoire.

La victoire est allée au dossier de Mike Morin (1-0), qui a œuvré lors des deux manches supplémentaires. Michael Feliz (2-4), qui a fait son apparition dans le match en 11e, a encaissé le revers.

Les deux formations se retrouveront, mardi, pour le deuxième duel d’une série de trois parties.

Freddy Galvis s’occupe des Marlins

À Miami, Freddy Galvis a produit quatre points pour permettre aux Reds de Cincinnati de vaincre les Marlins 6 à 3.

Le joueur de premier but a amorcé sa soirée de boulot en poussant son coéquipier Josh VanMeter à la plaque en troisième manche. Deux engagements plus tard, il a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain, alors que deux de ses acolytes étaient sur les sentiers.

Galvis n’a pas été le seul représentant dans Reds à étirer les bras. En effet, Eugenio Suarez et Phillip Ervin ont également frappé des circuits. Dans le cas de Suarez, il s’agissait de sa 36e longue balle de la saison.

Du côté des Marlins, Neil Walker et Jorge Alfaro ont claqué des circuits.

Au monticule, Sonny Gray (10-6) a obtenu la victoire, tandis que Pablo Lopez (5-6) a vu la défaite être ajoutée à sa fiche.