Crédit : Greg M. Cooper-USA TODAY Sports

MLS

Marc Dos Santos ne veut pas lâcher

Publié | Mis à jour

Marc Dos Santos n’a pas obtenu les résultats espérés à sa première saison à la barre des Whitecaps de Vancouver, mais l’entraîneur-chef québécois se présentera chez lui mercredi dans l’espoir de terminer la campagne en force.

Les Whitecaps visiteront effectivement l’Impact de Montréal au Stade Saputo cette semaine.

«Nous avons encore six matchs à disputer. Nous devons continuer à pousser, a dit le Montréalais en entrevue avec la station radiophonique TSN 1040. Quatre de nos cinq derniers matchs sont à domicile, où nous voulons bien faire, et nous voulons aussi aller chercher les meilleurs résultats possibles à l’extérieur. Nous devons terminer la saison avec un grand niveau de professionnalisme.»

La troupe vancouvéroise croupit aux bas-fonds du classement de l’Association de l’Ouest avec 27 points, le deuxième pire rendement de la Major League Soccer (MLS), devant seulement le FC Cincinnati. Elle compte le même nombre de points que les Rapids du Colorado, mais elle a joué un match de plus.

«C’est nouveau pour moi, a reconnu Dos Santos. C’est la saison la plus difficile de ma carrière. [Ces résultats] te poussent à faire de l’introspection, à te questionner sur tes actions et tes décisions. Si tu l’embrasses, tu peux apprendre beaucoup de cela.»

«Ce n’est pas plaisant, surtout quand tu sais ce qui pourrait arriver dans le futur, a ajouté l’ancien pilote du onze montréalais. Tu voudrais repartir à zéro, mais tu ne peux pas. Tu dois donc terminer la saison sur une bonne note et comprendre ce qu’il faut faire pendant la prochaine période des transferts pour améliorer l’équipe.»

Un autre retour

Le match de mercredi marquera un autre retour: celui du gardien Maxime Crépeau.

Le Québécois a fait ses classes dans l’organisation de l’Impact avant de passer par Ottawa pour finalement obtenir le poste de gardien numéro 1 avec les Whitecaps en 2019.

Crépeau a d’ailleurs établi un nouveau record de la MLS samedi en réalisant 16 arrêts dans un revers de 3 à 1 contre les Earthquakes de San Jose.

«J’ai travaillé avec Max quand il avait 15 ans, s’est souvenu Dos Santos. J’ai toujours cru qu’il allait bien progresser. Quand il a été nommé gardien de l’année dans [l’United Soccer League, avec le Fury d’Ottawa], ç’a confirmé pour moi que je devais l’amener [à Vancouver].»

Crépeau a signé en juillet une prolongation de contrat qui lui permettra de demeurer avec les Whitecaps jusqu’en 2022, avec une option pour la saison 2023.