Impact

Un changement était nécessaire, selon Samuel Piette

Publié | Mis à jour

Samuel Piette a réagi dimanche à la semaine mouvementée de l’Impact de Montréal. Selon le milieu de terrain québécois, des changements étaient nécessaires.

«Il fallait faire quelques changements et c’est ce que l’administration a décidé de faire, a-t-il affirmé après l’entraînement public de l’équipe au Stade Saputo, au lendemain de la décevante défaite de 2-1 contre le Toronto FC. Voyez son point de presse dans la vidéo ci-dessus.

«Il y a toujours des personnes qui le prennent mieux que d’autres, a-t-il ajouté. Chaque personne vit ça différemment. Nous n’avons pas de contrôle là-dessus.»

Piette a été particulièrement élogieux à l’égard de Nick De Santis, qui a quitté cette semaine son poste de vice-président aux relations internationales et au développement technique.

«J’avais une très bonne relation avec Nick De Santis, qui est une légende du club. Il a fait beaucoup pour l’Impact dans les 26 dernières années.

«Je le remercie pour tout ce qu’il a fait pour l’Impact et le soccer québécois. Je lui souhaite la meilleure des chances pour la suite. Je vais rester en contact avec lui.»

«Il faut y croire jusqu'à la fin»

Par ailleurs, malgré les récents insuccès de l’Impact, Piette garde toujours espoir de participer aux éliminatoires.

«On a l’effectif pour se qualifier, a-t-il soutenu. Il faut y croire jusqu'à la fin. Il reste encore plusieurs matchs à jouer.»

Avec six rencontres à disputer, le Bleu-blanc-noir occupe le huitième rang du classement dans l’Association de l’Est. Il serait donc exclu du portrait si les éliminatoires s’amorçaient aujourd’hui.

Sur le plan personnel, Piette reviendra au jeu la semaine prochaine, lui qui n’a pas vu d’action depuis la défaite de 3-2 contre le Fire à Chicago, le 10 août, en raison d’une blessure aux adducteurs.