Andrew Luck

Photo : Andrew Luck Crédit : AFP

NFL

Andrew Luck prend sa retraite à 29 ans

Publié | Mis à jour

Une bombe a éclaté dans l’univers de la NFL, samedi soir, alors que le quart-arrière des Colts d’Indianapolis Andrew Luck a décidé de prendre sa retraite du football professionnel.

L’athlète de 29 ans a pris cette décision en raison de la fatigue mentale qu’il a accumulée au cours des dernières années. Luck en a fait l’annonce au propriétaire des Colts, Jim Irsay, et une conférence de presse officialisera la chose, dimanche.

«Ce n’est pas une décision facile. Honnêtement, c’était la décision le plus difficile de ma vie. Cependant, c’était la bonne décision pour moi», a indiqué Luck à plusieurs médias présents au match préparatoire des Colts contre les Bears de Chicago.

«Lors des quatre dernières années, j’ai été dans un cycle de blessures, de douleurs, de réhabilitations, de blessures, de douleurs, de réhabilitations et ç’a été incessant, implacable, pendant les saisons et les saisons mortes. Je me sentais coincé là-dedans. Le seul moyen que j’ai trouvé de m’en sortir est de plus jouer au football.»

En effet, de nombreuses blessures ont marqué profondément la carrière du natif de Washington D.C., qui a notamment été forcé de rater l’entièreté de la campagne 2017 en raison d’une grave blessure à l’épaule droite.

Dernièrement, Luck était aux prises avec des douleurs au genou et à la cheville de sa jambe gauche. Il n’avait pris part à aucun match préparatoire des siens.

En six saisons dans le circuit Goodell, l’ancien choix de première ronde (premier au total) de la formation d’Indianapolis a complété 2000 passes pour des gains de 23 671 verges et 171 touchés.

En prenant le chemin de la retraite, le pivot a également décidé de renoncer à un montant de 58,1 millions $, lui qui avait un contrat valide jusqu’à la fin de la campagne 2021.

Ce sera donc le quart-arrière Jacoby Brissett qui dirigera l’attaque des Colts en 2019.

À 26 ans, ce dernier avait remplacé Luck lors de son absence en 2017. En 23 matchs dans la NFL, dont trois avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, il a réussi 312 passes pour 3500 verges et 13 majeurs.