Impact

Nick De Santis et l'Impact: ce serait terminé

Publié | Mis à jour

La longue association entre Nick De Santis et l’Impact de Montréal serait terminée. Après avoir porté plusieurs chapeaux au sein de l’organisation, l’homme de 51 ans ne serait plus au service du club.

De Santis aurait décidé de quitter l’Impact de son propre chef. Selon ce qui a pu être appris, sa relation avec le propriétaire Joey Saputo n’était plus au beau fixe depuis quelque temps. Puis, avec les différents changements apportés à la structure du club, il voyait sa place au sein de l’organisation devenir de plus en plus floue.

Le rôle de De Santis, au sein de l'Impact, a souvent été modifié au fil des années. Le 30 juillet 2014, alors que l’Impact essuyait beaucoup de critiques tant sur le plan des performances que du recrutement, De Santis a été relevé de ses fonctions de directeur sportif par Saputo.

Or, environ un mois plus tard, on lui attribuait officiellement le titre de directeur du développement des affaires internationales.

Ledit titre a plus tard été modifié pour devenir celui de vice-président, relations internationales et développement technique. Selon le site web de l’Impact, De Santis avait comme responsabilité de «continuer d’établir des contacts et de forger des ententes avec des clubs ciblés à travers le monde, notamment en Amérique du Sud et en Europe, dont l’Italie».

Avec l’Impact, De Santis a également occupé les fonctions de joueur-entraîneur, entraîneur-chef et directeur technique. Il a été impliqué dans la venue de plusieurs joueurs chez l'Impact, dont l'actuel capitaine Ignacio Piatti en 2014.

L’ancien milieu de terrain a disputé 219 matchs en 10 saisons avec l'Impact, inscrivant 21 buts. Il a amorcé sa carrière professionnelle avec le Supra de Montréal en 1987, dans la Ligue canadienne de soccer.