Impact

«Le rendement de l'équipe était inacceptable» - Kevin Gilmore

Publié | Mis à jour

Le verdict nul à saveur de défaite contre le FC Dallas samedi aura été la goutte qui a fait déborder le vase. Ainsi, Rémi Garde a été démis de ses fonctions d’entraîneur-chef de l’Impact de Montréal quelques jours plus tard, le temps de lui trouver un remplaçant.

Voyez le reportage de Nicolas A. Martineau ci-dessus.

«J’espérais que le match de samedi allait être un point tournant, malheureusement ç’a été dans l’autre direction, a indiqué le président de l’Impact Kevin Gilmore, en assurant que la décision du congédiement avait été prise par lui-même. Ça faisait un mois et demi qu’on attendait pour que les choses changent et elles n’ont pas changé.»

Le nouvel entraîneur Wilmer Cabrera, présenté à la presse montréalaise jeudi, a été contacté dès lundi pour prendre un vol jusqu’à Montréal, où une rencontre s’est déroulée mardi avec l’organisation montréalaise.

«La décision a été prise par moi, a insisté Gilmore. J’ai eu l’approbation du propriétaire (Joey Saputo).»

«Dans le dernier mois et demi, la performance du club a été inacceptable, a qualifié le président. On a récolté seulement quatre points sur 24 dans les matchs de la MLS. On avait deux choix : rester sur la ligne de touche et espérer que les choses changent, malgré qu’elles n’avaient pas changé depuis un mois de demi, ou on pouvait agir. Pour le bien-être du club, on a décidé d'agir.»

L’Impact menait 3 à 0 samedi contre le FC Dallas, mais les visiteurs avaient comblé l’écart en deuxième demie. Ce fut le dernier match de Garde à Montréal.

«Rémi a été surpris, déçu, mais il a aussi été extrêmement professionnel», a qualifié le président.

Un entraîneur temporaire?

En misant sur Cabrera, qui avait pour sa part été congédié par le Dynamo de Houston le 13 août, Gilmore et l’Impact ont laissé deviner qu’il ne s’agirait peut-être pas d’une solution à long terme.

«Il est l’entraîneur de l’Impact de Montréal présentement», a simplement dit Gilmore, sans élaborer sur les détails de l'entente avec l'entraîneur colombien.

Même s’il a fait quelques efforts au moment de se présenter, Cabrera ne parle pas en français, ce qui demeure une facette importante pour le marché montréalais.

«Quand la décision a été prise de faire un changement, on a regardé qui est disponible et qui a de l’expérience dans la MLS, la liste d’entraîneurs répondant à ces critères qui sont en mesure de parler français était courte. Il n’y en avait pas, a répondu Gilmore. On a pris la décision d’aller chercher la meilleure personne pour le moment et c’est pour ça qu’on amène Wilmer ici.»

Séries et Championnat canadien

À court terme, l’Impact a présenté des objectifs à Cabrera et aux joueurs de l’équipe pour la balance de la saison.

«On se donne des objectifs très clairs : neuf matchs, (on veut faire) les séries et (gagner) le championnat canadien, a déclaré Gilmore. Nouvel entraîneur, nouvelle journée, un but clair et précis.»

Cabrera, âgé de 51 ans, souhaite peaufiner certains détails avec le onze montréalais, mais ne changera pas l’équipe du tout au tout.

«À ce moment-ci, je ne crois pas que les joueurs doivent s’adapter à ma philosophie, a-t-il dit, s’identifiant comme un outil pour les athlètes. Le but est de les aider avec ce qu’ils possèdent afin de connaître du succès.»

Patrice Bernier comme assistant

En plus de congédier Garde, l’Impact a aussi montré la porte à son adjoint Joël Bats et au préparateur physique Robert Duverne.

«Je pense que nous avons tous été un peu surpris par la nouvelle, a réagi le gardien de l’Impact Evan Bush. Dans les faits, chacun est responsable, ce n’est pas seulement ces trois gars. Nous nous sentons tous concernés.»

Pour combler le manque de personnel, le Québécois Patrice Bernier a été embauché à titre d’assistant à Cabrera.

«Patrice est important dans le sens où il apporte une connaissance des joueurs, une connaissance de l’équipe, il est connu par les joueurs et il a de l’expérience comme entraîneur», a commenté Gilmore.

Voyez le point de presse de Kevin Gilmore aux côtés de Wilmer Cabrera ci-dessous.

Kevin Gilmore et Wilmer Cabrera s'adressent aux médias - TVA Sports