Crédit : SARAH-JÄDE CHAMPAGNE/TENNIS CANADA

Tennis

Place à la relève à Repentigny

Publié | Mis à jour

Félix Auger-Aliassime, Bianca Andreescu, Leylah Annie Fernandez et Denis Shapovalov y ont tous joué, et cette année encore les amateurs de tennis pourront voir à l’œuvre les jeunes joueurs les plus prometteurs au monde dans le cadre de la 34e présentation des Internationaux de tennis junior de Repentigny, du 25 au 31 août au parc Larochelle.

«Ce qu’il y a de différent avec les Internationaux, c’est qu’on y découvre de nouveaux joueurs chaque année», s’est réjoui le président de l’événement, Benoit Delisle, mardi au stade Louis-Philippe-Picard.

«On y voit deux ou trois joueurs qui seront en action à Montréal et à New York dans deux ans, a-t-il ajouté. Félix [Auger-Aliassime] ne frappait pas la balle moins fort quand il est venu jouer ici [en 2015] et il est maintenant 19e au monde.»

Victime de son succès

Le tennis québécois et canadien connaît présentement des succès sans précédent. Le développement des jeunes talents par Tennis Canada fait toutefois en sorte que les meilleurs joueurs locaux ne restent pas chez les juniors très longtemps.

«À l’époque d’Eugenie Bouchard [championne en 2011], les joueurs venaient ici jusqu’à 17 et 18 ans, mais maintenant ça va tellement vite, a expliqué Delisle. Bianca [Andreescu, championne en 2015] et Félix [finaliste en 2015], ils ont joué ici à 14 ainsi qu’à 15 ans et à 16 ans ils étaient partis.»

«Parfois, nous sommes déçus de les perdre. Nous aimerions les avoir une petite année de plus. Ils remplissent un stade, ce n’est pas très long», a-t-il poursuivi en riant.

Talent local

Parmi les Québécois à surveiller cette année à Repentigny, on retrouve Taha Baadi, de Laval, du côté masculin, et Mélodie Collard, de Gatineau, du côté féminin.

Baadi, 18 ans, est 33e au monde chez les juniors. Il a atteint les quarts de finale au tournoi junior de Roland-Garros plus tôt cette année.

Collard, 16 ans, a percé le top 50 (47e) en 2019 en décrochant notamment deux titres en simple en plus de participer à deux autres finales.

Premier joueur mondial chez les juniors, le Japonais de 16 ans Shintaro Mochizuki sera le favori chez les garçons.

Ce rôle chez les filles reviendra à sa compatriote Natsumi Kawaguchi (17 ans), qui est 10e au monde.

Antoine Marleau, de Repentigny, a quant à lui obtenu un laissez-passer. «Je m’entraîne ici depuis le tout début, a indiqué le jeune athlète de 16 ans. Toute ma famille et mes amis peuvent venir me voir, c’est spécial.»

Marleau poursuivra son parcours au sein du réseau universitaire américain dès l’an prochain. Il a reçu des offres de bourses de la part de différentes universités et il fera son choix dans les prochains mois.

Les Championnats provinciaux de tennis en fauteuil roulant seront aussi présentés pendant le tournoi, du 29 au 31 août.