MLB

Les Rays n'y peuvent rien

Publié | Mis à jour

Devant 7455 spectateurs au Tropicana Field, les Mariners de Seattle sont revenus de l’arrière pour vaincre les Rays de Tampa Bay au compte de 7 à 4, mardi.

Menés par deux points en cinquième manche, les visiteurs ont réduit l’écart une première fois lorsque Tim Lopes a profité d’un mauvais lancer de Jalen Beeks (5-3) pour toucher la plaque. Ce dernier a finalement concédé quatre points, dont deux mérités, dans la défaite.

Tom Murphy a produit le point de la victoire avec son 16e circuit de la campagne, en sixième manche. Son coéquipier Kyle Seager a également bien fait avec un circuit et trois points produits.

Malgré qu’il ait offert les quatre points des Rays, Tommy Milone (3-7) a vu la victoire être portée à son dossier.

La formation floridienne tentera d’éviter le balayage mercredi dans cette série de trois parties.

La première manche suffit aux Phillies

Une récolte de trois points lors de la première manche a suffi aux Phillies de Philadelphie pour défaire les Red Sox par la marque de 3 à 2, à Boston.

Jean Segura a été à l’origine des deux premiers points de la rencontre avec un double, puis Scott Kingery l’a poussé au marbre avec un simple.

La défaite est allée au dossier de Brian Johnson (1-2), qui a donné les trois points en vertu de six coups sûrs et deux passes gratuites en trois manches et deux tiers au monticule.

Le partant des Phillies Aaron Nola (12-3) a pour sa part alloué deux points, quatre frappes en lieu sûr et un but sur balles en sept manches. Jackie Bradley fils a claqué une longue balle de deux points à ses dépens.

La puissante attaque des Nationals muselée

Après avoir inscrit 43 points à leurs trois dernières sorties, les Nationals de Washington ont été limités à un seul point dans une défaite de 4 à 1 face aux Pirates, à Pittsburgh.

Ce point, marqué par Adam Eaton à la suite d’un double d’Anthony Rendon, a toutefois presque été suffisant pour l’emporter. En effet, les Pirates ont attendu la huitième manche pour se mettre en marche et inscrire tous leurs points.

Un ballon-sacrifice de Bryan Reynolds, puis un circuit de trois points de Stirling Marte, ont fait la différence.

Ayant permis trois points, deux coups sûrs et un but sur balles sans même parvenir à effectuer un seul retrait, Wander Suero (3-7) a subi la défaite. La victoire est allée au dossier de Felipe Vazquez (3-1).