Blue Jays

Yusei Kikuchi blanchit les Blue Jays

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays ont été coulés par une performance magistrale du lanceur des Mariners de Seattle Yusei Kikuchi, qui a réussi le blanchissage dans un gain de 7 à 0 des siens, dimanche à Toronto.

Le Japonais de 28 ans n’a donné que deux coups sûrs et un but sur balles en neuf manches, retirant huit adversaires sur des prises. Seuls Randal Grichuk et Brandon Drury sont parvenus à placer la balle en lieu sûr à ses dépens, tandis que Rowdy Tellez a soutiré une passe gratuite.

Il s’agissait d’un premier jeu blanc et d’un premier match complet pour Kikuchi (5-8), qui effectue cette année ses débuts dans le baseball majeur.

Kikuchi a par ailleurs obtenu l’appui de ses coéquipiers, qui ont frappé quatre circuits lors des sept premières manches pour se forger une avance de cinq points. Kyle Seager, Austin Nola, Tom Murphy et Keon Broxton ont ainsi tous expédié une balle dans les gradins. Dylan Moore (double) et Tom Lopes (simple) ont été à l’origine des deux autres points des visiteurs.

N’ayant œuvré au monticule que pendant deux manches, Wilmer Font (3-3) a subi la défaite, ayant donné un point et trois frappes en lieu sûr.

Les Rays remontent

Devant 16 634 spectateurs réunis au Tropicana Field, les Rays de Tampa Bay ont effacé un déficit de trois points lors des deux dernières manches pour vaincre les Tigers de Detroit 5 à 4.

Tommy Pham a amorcé la remontée avec son 18e circuit de la campagne, lors du huitième tour au bâton, puis Ji-Man Choi a mis fin à la rencontre avec un simple bon pour deux points.

Ayant saboté l’avance des siens, Joe Jimenez (3-7) a subi la défaite. La victoire est par ailleurs allée au dossier de Jose Alvarado (1-5), sur la butte pour la manche ultime.

Devers s’éclate

Après avoir laissé les Orioles de Baltimore se forger une avance de six points, les Red Sox se sont mis en marche pour finalement l’emporter 13 à 7 à Boston. Rafael Devers a cogné quatre coups sûrs et produit quatre points.

Devers a frappé une longue balle, tout comme son coéquipier Sam Travis et son adversaire Renato Nunez. J.D. Martinez et Xander Bogaerts ont produit deux points dans la victoire.

Marcus Walden (8-2) a signé la victoire, tandis que Paul Fry (1-5) a vu la défaite être portée à sa fiche.