FBN-SPO-OAKLAND-RAIDERS-V-ARIZONA-CARDINALS

Crédit : AFP

NFL

Les Raiders lancent un ultimatum à Antonio Brown

Vincent Desbiens

Publié | Mis à jour

Les Raiders d’Oakland ont lancé un ultimatum au receveur étoile Antonio Brown, qui boude la décision de la NFL concernant son casque désormais non réglementaire. Le joueur a même raté les derniers entraînements pour protester.

Le directeur général Mike Mayock y est allé d’une déclaration des plus claires, lors d’une entrevue diffusée sur le compte Twitter des Raiders, après l’entraînement de dimanche.

«Nous comprenons ce qu’il vit, mais nous arrivons à court de solutions, explique-t-il, visiblement exaspéré. Désormais, il est temps pour lui de revenir avec nous pour donner tout ce qu’il a ou de prendre sa retraite.»

Tout n’a pas été si simple depuis l’arrivée de Brown avec les Raiders, alors qu’il est d’abord arrivé au camp d’entraînement en montgolfière, créant une distraction évidente.

Le joueur a ensuite raté de nombreuses séances en raison d’une mystérieuse blessure aux pieds. On a ensuite appris qu’il souffrait d’engelures graves, puisqu’il ne portait pas l’équipement adéquat lors d’une thérapie dans une chambre cryogénique, au cours d’un voyage en France.

Alors que son équipe grinçait déjà des dents, le receveur a menacé la NFL de prendre sa retraite s’il ne pouvait plus jouer avec son casque de prédilection, dont le modèle est maintenant considéré comme dangereux par la ligue.

Un nouveau départ

Plusieurs croyaient que le vétéran s’assagirait après avoir été échangé par les Steelers de Pittsburgh, au terme d’une saison tumultueuse, pendant laquelle il a dû partager la scène avec le jeune JuJu Smith-Schuster, qui l’a même devancé au chapitre des réceptions et des verges par la passe.

Brown est alors reparti à neuf à Oakland, avec un contrat revalorisé et un jeune quart-arrière talentueux en Derek Carr. Il n’a participé à aucun des deux matchs préparatoires de l’équipe cet été.