Mike Trout

Photo : Mike Trout Crédit : AFP

Baseball - MLB

Encore une grande saison de Mike Trout

Publié | Mis à jour

À moins d’une grande surprise, le cogneur des Angels de Los Angeles Mike Trout décrochera son troisième titre de joueur par excellence de la Ligue américaine cette année.

Celui ayant célébré son 28e anniversaire de naissance le 7 août a claqué son 41e circuit de la saison dans une défaite de 7 à 2 aux mains des White Sox de Chicago, vendredi. Sans la présence du voltigeur, la campagne des Angels serait pour le moins infernale, eux qui présentaient une fiche décevante de 60-64 avant les duels de samedi.

Au plan des statistiques individuelles, la performance de Trout parle d’elle-même. Il domine le baseball majeur pour le nombre de coups de quatre buts, ainsi que les buts sur balles (97) et la moyenne de présences sur les sentiers (,444). Il occupe la tête de l’Américaine pour la moyenne de puissance (,668), sans compter qu’il frappe pour ,298 et qu’il a produit 94 points jusqu’ici.

«C’est très bien d’établir une nouvelle marque personnelle au mois d’août, a-t-il commenté au site MLB.com à propos de son total de circuits qui est actuellement le même que sa plus grande récolte à vie pour une année. Maintenant, il reste un mois et demi au calendrier régulier et il faut le terminer en force.»

Des compliments mérités

Aussi, le joueur-étoile finira la campagne avec 54 longues balles s’il maintient la cadence.

«Les mots commencent à me manquer, a admis son gérant Brad Ausmus. Pour décrire ses accomplissements et ceux d’Albert Pujols, je n’ai plus rien à ajouter, car j’ai déjà tout dit.»

«J’aurais aimé que le résultat soit différent, mais il est ce qu’il représente réellement. C’est le meilleur frappeur du baseball et il vous fera mal tôt ou tard», a de son côté affirmé le lanceur des Sox Lucas Giolito, qui a concédé ce fameux 41e circuit à son rival.

Trout compte 281 circuits depuis son arrivée dans les majeures en 2011. Pour une année, sa plus faible production fut de 27 en 2013. Par ailleurs, il a conservé une moyenne au bâton supérieure à ,300 au cours de chacune des trois dernières campagnes. Les lanceurs adverses continuent de lui vouer un grand respect : il a soutiré 790 passes gratuites en carrière, dont 122 il y a un an.