SPO-HKO-HKN-EDMONTON-OILERS-V-ANAHEIM-DUCKS

Crédit : AFP

LNH

Oilers : les gardiens seront le point fort, selon leur entraîneur

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef Dave Tippett en sera à sa première campagne à la barre des Oilers d’Edmonton cette année et il s’attend à obtenir du succès grâce à ses gardiens Mike Smith et Mikko Koskinen.

Même si certains observateurs prétendent le contraire, l’instructeur ne craint pas d’affirmer que ses deux hommes de confiance devant le filet accompliront leur travail avec conviction en 2019-2020. Pourtant, ils n’ont pas conservé des statistiques étincelantes pendant la dernière campagne.

Koskinen a conclu celle-ci avec une fiche de 25-21-6, une moyenne de buts alloués de 2,93 et un taux d’efficacité de ,906 avec les Oilers. Pendant ce temps, Smith, qui a déjà évolué sous les ordres de Tippett avec les Coyotes de l’Arizona, a maintenu un dossier de 23-16-2 chez les Flames de Calgary, ainsi qu’une moyenne de 2,72 et un taux plutôt faible de ,898.

Aussi, l’entraîneur a l’intention de bien répartir le boulot, ce qui pourrait faciliter la tâche des athlètes concernés.

«J’espère qu’ils disputeront un nombre similaire de rencontres et qu’ils seront très bons dans chacun d’entre eux, a commenté récemment le pilote au quotidien "Edmonton Sun". L’an dernier, Koskinen semblait fatigué. Il a joué beaucoup et dans ses 20 derniers affrontements, il avait l’air épuisé physiquement et mentalement.»

«Pour ce qui est de Smith, il a éprouvé des ennuis pendant la première moitié de la saison à cause de problèmes personnels, mais lors de la portion suivante, il fut un très bon joueur et en séries, il a été solide. Évidemment, je le connais bien et nous aurons deux gardiens compétitifs», a ajouté Tippett.

Pas de numéro 1

Présentement, il n’est pas question pour l’instructeur d’identifier un numéro 1. Son objectif est de les faire reposer suffisamment afin qu’ils aient de l’énergie en banque toute l’année.

«Avec ces nombreux voyages, vous devez miser sur deux gars qu’il faut utiliser assez pour les garder prêts, mais qu’on doit ménager pour leur permettre de revenir en bonne forme. En les reposant et en leur offrant de s’entraîner en même temps, je crois qu’on maximisera leurs performances, a émis Tippett. C’est ainsi que je pense, je ne leur accorderai pas d’étiquette de numéro 1 ou 2.»