Impact

«C’était dangereux» - Rémi Garde

Publié | Mis à jour

Rémi Garde était visiblement satisfait de voir son équipe repartir de Calgary avec la victoire. Dans sa conférence de presse d’après-match, il a lancé des fleurs de même que le pot.

Commençons par les fleurs à l’endroit du Cavalry de Calgary et de son homologue, Tommy Wheeldon Jr. : «Son équipe joue très bien au ballon, ç’a été deux matchs très bons et très difficiles.

«J’aimerais féliciter tout le monde pour une atmosphère fantastique qui est géniale pour le soccer canadien.»

Dangereux

C’est après qu’est venu le pot et ça concernait les conditions de jeu allant de la qualité du terrain au manque d’éclairage en fin de rencontre.

«J’ai été très surpris que l’organisation de ce match ait été si pauvre, a déploré Garde. C’était dangereux pour la sécurité des joueurs des deux équipes, on ne pouvait pas jouer.

«Il a été très surprenant d’évoluer dans la pénombre, a-t-il poursuivi. L’intégrité des joueurs doit être au centre des priorités des gens qui sont dans les bureaux. C’est dangereux pour les joueurs et pour le gardien qui ne voit pas le ballon.»

Garde a aussi parlé de la surface de jeu, au gazon trop long, qui a affecté la qualité technique du jeu.

«Il était extrêmement difficile de pratiquer un jeu auquel on est habitués en MLS.»

Combattivité

Dans l’adversité, l’Impact a montré quelque chose qu’il cachait bien depuis longtemps, selon Shamit Shome.

«Ç’a été très difficile, ils nous ont mis beaucoup de pression, mais on a démontré quelque chose qu’on n’avait pas démontré depuis trois ou quatre mois, soit de plus de combattivité et d’agressivité.»

Le joueur originaire d’Edmonton a pour sa part précisé que les conditions de jeu étaient les mêmes pour tout le monde.

«Ç’a été difficile, mais les deux équipes devaient l’affronter et j’espère que ça sera corrigé dans le futur.»