Blue Jays

Les Blue Jays ne peuvent compléter le balayage

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto n’ont été pas en mesure de compléter le balayage contre les Rangers du Texas, baissant pavillon 7 à 3, mercredi après-midi, au Rogers Centre.

La formation de la Ville Reine avait pourtant dominé ses rivaux 19 à 4 et 3 à 0 plus tôt cette semaine.

Dans le duel du jour, les frappeurs des Jays ont échoué dans leur tentative d'expédier la balle à l’extérieur des limites du terrain, une recette qui les avait menés à la victoire au cours des derniers matchs.

De son côté, le lanceur Sean Reid-Foley (2-3) a encaissé la défaite. En trois manches et un tiers, le partant des Blue Jays a permis trois points, quatre frappes en lieu sûr et trois buts sur balles. Il a effectué un total de 88 lancers, dont 56 prises.

«Il a lancé plus de prises aujourd’hui, mais il doit repousser davantage les frappeurs, a analysé le gérant Charlie Montoyo. Les frappeurs ont multiplié les fausses balles et son nombre de lancers a rapidement augmenté.»

«Quand tu donnes trois points en trois manches et un tiers, disons que ç’aurait pu être beaucoup pire, a pour sa part indiqué Reid-Foley. Je dois regarder devant et être prêt pour le prochain départ.»

Elvis s’amuse

Contrairement à mardi, où ils avaient été blanchis, les Rangers ont fait résonner leurs bâtons. En effet, Nomar Mazara et Danny Santana ont réussi des circuits aux dépens du releveur Neil Ramirez. Elvis Andrus a également bien fait avec quatre coups sûrs, soit trois simples et un double, produisant deux points.

Chez les favoris de la foule, Brandon Drury et Danny Jansen ont fait marquer chacun un point. Un mauvais lancer a permis à Teoscar Hernandez de toucher la plaque.

Kolby Allard (1-0) a obtenu le gain. L’artilleur de 21 ans a œuvré pendant cinq manches et deux tiers, donnant les trois points de ses adversaires à la suite de quatre coups sûrs et trois buts sur balles. Il a par ailleurs passé cinq frappeurs dans la mitaine.

Les Blue Jays poursuivront leur campagne contre les Mariners de Seattle, vendredi, lorsque ceux-ci seront de passage à Toronto pour le premier match d’une série de trois affrontements.