Crédit : Troy Babbitt-USA TODAY Sports

Impact

Zakaria Diallo fait ses valises

Publié | Mis à jour

Le défenseur central de l’Impact de Montréal Zakaria Diallo a officiellement été transféré en France, soit au RC Lens, a annoncé mercredi le club montréalais.

«Ça se passait bien à Montréal, mais j’étais en fin de contrat et je ne voulais pas attendre et prendre de risques. J’ai reçu une superbe offre de Lens qui est un très grand club français», a déclaré le défenseur central dans un texte diffusé sur le site internet de sa nouvelle organisation.

«J’ai découvert Montréal, une ville extraordinaire où je pensais sincèrement rester encore très longtemps. Les habitants et les partisans m’ont fait sentir comme à la maison. Je suis vraiment tombé sous le charme de cette ville, a-t-il aussi indiqué sur son compte Twitter. L’atmosphère du Stade Saputo me manquera et j’espère que l’équipe se qualifiera pour les séries. Aujourd’hui, Montréal a peut-être perdu un membre de sa formation, mais assurément gagné un partisan.»

En confiance

Le Français de 33 ans a disputé 24 rencontres avec le onze montréalais, totalisant trois buts et deux passes décisives. Il avait préalablement rejoint le club en 2018, mais a raté la saison au complet en raison d’une blessure au tendon d’Achille.

Malgré tout, Diallo croit pouvoir aider le RC Lens rapidement.

«Je suis grand et athlétique. Je dois être un leader sur le terrain. J’essaie de m’imposer physiquement et de donner de la force à l’équipe. Je suis le dernier rempart et j’aime bien parler à ceux qui m’entourent. Ce poste me permet d’être une base. En tant que défenseur, je tente de donner l’exemple pour pousser l’équipe à monter, à descendre, à presser, à faire de son mieux. J’essaye d’avoir une bonne relance et d’imposer mon physique. Je progresse tous les jours et je suis là pour travailler», a-t-il expliqué au site du RC Lens.

Ce dernier est une équipe de deuxième division française. Diallo avait auparavant passé par cette ligue, jouant à Brest et à Ajaccio, notamment.

«J’ai croisé mes équipiers dans les vestiaires cet après-midi. Je connais bien [le milieu de terrain] Manuel Perez avec qui j’ai joué à Brest et Mouaad Madri à l’AC Ajaccio. Ça fait plaisir de les revoir. Je les avais déjà eus au téléphone il y a quelque temps. On avait parlé de Lens et de la proposition qui m’était faite. Ils ne m’ont dit que du bien du club», a mentionné Diallo.