Impact

L’Impact s’accroche mais...

Publié | Mis à jour

L’Impact peut se compter chanceux d’être toujours dans le portrait des éliminatoires.

Malgré six défaites à ses sept derniers matchs dans la MLS, soit une maigre récolte de trois points sur une possibilité de 21, le onze montréalais s’accroche à la septième place du classement dans l’Est.

Si les éliminatoires s'entamaient aujourd'hui, l'Impact ferait ainsi face aux champions en titre, Atlanta United, dès le départ, ce qui ne serait pas de la tarte.

Avec huit matchs à disputer d’ici la fin de la saison, la troupe de Rémi Garde détient le même nombre de points que le Toronto FC, qui a cependant un match en main. Orlando City SC et le Fire Chicago, quant à eux, ne sont qu’à une seule victoire de rattraper l’Impact.

Ce serait un euphémisme de dire que les prochaines rencontres seront déterminantes. Heureusement pour l’Impact, six de ses huit derniers matchs seront disputés au Stade Saputo.

«Ce n’est pas parce qu’ils sont à la maison qu’on va les gagner puisqu’on a vu que c’était aussi difficile à la maison, a avoué l’entraîneur-chef après le revers de samedi soir. On sait que ce sera difficile jusqu’au bout.»

«Il ne faut pas non plus jeter la serviette maintenant, a lancé de son côté Samuel Piette dans le vestiaire à Chicago. Il faut y aller un match à la fois.»

Mais avant de se replonger dans la course aux éliminatoires, l’Impact doit se concentrer sur le défi de mercredi : le match retour de la demi-finale du Championnat canadien, à Calgary.

Un billet pour la finale pourrait fort bien redonner confiance aux Montréalais, mais une défaite contre le Cavalry FC pourrait démoraliser une équipe déjà en proie au doute.

(Voyez le reportage de Nicolas A Martineau dans la vidéo ci-dessus)