Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Tennis

Défaite d'entrée à Cincinnati pour Félix Auger-Aliassime

Publié | Mis à jour

Après une semaine fertile en émotions à la Coupe Rogers de Montréal, le Québécois Félix Auger-Aliassime a été éliminé dès le premier tour du tournoi de Cincinnati, lundi.

Auger-Aliassime a perdu en deux manches identiques de 6-3 contre le Serbe issu des qualifications Miomir Kecmanovic. Il s’agissait du premier duel entre les deux hommes sur le circuit de l’ATP. Le match n’aura duré que 65 minutes.

Chez les juniors, Auger-Aliassime a toutefois bien connu Kecmanovic, le battant d’ailleurs en septembre 2016, lors de la finale des Internationaux des États-Unis. L’heure était à la revanche, lundi, pour le Serbe.

«Ça veut définitivement dire beaucoup. C’est une grosse victoire pour moi, a exprimé Kecmanovic au site web de l’ATP. Je dois penser que je suis capable de jouer contre ces gars-là. Je pense que cela va m’aider dans mes prochains matchs.»

Auger-Aliassime et Kecmanovic, qui sont âgés de 19 ans, représentent les deux plus jeunes athlètes de l’ATP à figurer dans le top 100 mondial. Le Québécois est au 21e échelon tandis que son tombeur pointe au 58e rang.

Difficile au service

Dans ce duel à Cincinnati, Auger-Aliassime a surtout connu des ennuis au service, commettant 10 doubles fautes. De plus, il n’a réussi que 47% de ses premières balles et a été brisé trois fois en quatre occasions face à un adversaire opportuniste.

Celui qui s’était incliné en troisième ronde devant le Russe Karen Kachanov à Montréal prendra une pause forcée pour retrouver ses repères, alors que Kecmanovic a maintenant rendez-vous avec l’Allemand Alexander Zverev (6e) en deuxième ronde.

Auger-Aliassime poursuivra sa préparation en vue des Internationaux des États-Unis, qui se tiendront à compter du lundi 26 août. Pour ce faire, il devrait logiquement participer à l’Omnium Winston-Salem, la semaine prochaine, en Caroline du Nord.

Shapovalov en action mardi

De son côté, le Canadien Denis Shapovalov (34e) entamera le tournoi de Cincinnati, mardi, contre l’Italien Fabio Fognini (10e). Bianca Andreescu, sacrée championne à Toronto dimanche, a quant à elle décidé de faire l’impasse sur le tournoi. Elle a ressenti un inconfort à l’aine pendant l’événement canadien.

«Je n’ai jamais été là-bas, donc je suis vraiment déçue de devoir me retirer de ce tournoi, a indiqué Andreescu, par voie de communiqué. J’ai vraiment besoin d’écouter mon corps présentement. Les dernières semaines n’ont pas été faciles pour lui, alors je vais l’écouter et j’espère que l’an prochain, à Cincinnati, il sera en mesure de performer.»