Impact

«On devra corriger ça rapidement» -Rémi Garde

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde, n’est pas passé par quatre chemins pour résumer la performance des siens face au Fire.

Dans un match où le Bleu-blanc-noir n’a pas du tout mal paru, c’est sont encore une fois les fameux coups de pied arrêtés qui auront fini par avoir la peau de l’équipe, alors que deux des trois buts de Chicago auront été inscrits de cette manière.

Voyez le point de presse complet de Rémi Garde dans la vidéo ci-dessus. 

«Les coups de pied arrêtés, c’est une forme de bataille. C’est souvent celui qui veut le plus l’emporter qui sort avec le ballon. On a montré que nous aussi on pouvait marquer sur les coups francs ou les corners. Défensivement, toutefois, on est dans une période où l’on est relativement faibles par rapport à ça et on devra rapidement corriger le tir.»

Du positif

Les remontrances faites, le pilote français a toutefois voulu insister sur un fait : son club, croit-il, n’a pas joué un mauvais match.

«Il n’y a pas que du négatif dans ce match. Il y a aussi une équipe qui ne s’est pas affolée à 2-0. D’ailleurs, en plus de ne pas s’être affolés, on a fait plusieurs bonnes choses alors qu’on tirait de l’arrière. En fin de match, à 2-2, je pensais qu’on pouvait gagner. On a malheureusement encaissé ce troisième but.»

Et la suite?

Il reste maintenant huit matchs à la saison de l’Impact. Dans l’Est, le club occupe présentement le 7e et dernier rang donnant accès aux éliminatoires avec 33 points, le même nombre que ses rivaux du Toronto FC.

Lorsqu’on souligne à Garde que six des huit dernières joutes seront disputées au Stade Saputo, l’entraîneur refuse d’y voir un quelconque avantage.

«Ce n’est pas parce que ces matchs sont à la maison qu’on va les gagner, parce qu’on a vu que ça pouvait aussi être difficile au Stade. Deux matchs importants nous attendent la semaine prochaine (mercredi et samedi), alors nous nous concentrons maintenant là-dessus.