MTS-SPO-TEN-ROGERS-CUP-MONTREAL---DAY-10

Crédit : AFP

Coupe Rogers 2020

Nadal louange les amateurs montréalais

Publié | Mis à jour

Rafael Nadal était en état de grâce, dimanche, sur le court central du Stade IGA. Lorsqu’il est dans sa zone, l’Espagnol est très difficile à battre.

«J’ai disputé mon meilleur match de la semaine. Sans aucun doute, a indiqué Nadal en conférence de presse. J’ai excellé dans plusieurs facettes notamment les changements de direction et de rythme durant les points.»

«Les balles coupées ont également bien fonctionné cet après-midi. Je crois que j’ai joué de façon intelligente. J’ai pu le faire parce que j’avais de bonnes sensations lorsque je frappais la balle. Si ça n’avait pas été le cas, je n’aurais pas pu le faire.»

En plus, il tient toujours à livrer de bonnes performances aux amateurs de Montréal.

«Les amateurs d’ici sont des passionnés de tennis, a indiqué Nadal. Je l’ai toujours senti depuis que je joue ici. Il y a toujours eu une atmosphère incroyable et des gradins remplis.

C’est tellement important pour notre sport et pour moi. J’ai toujours aimé la ville qui a un style très européen. Je suis content d’y venir durant les étés parce que mon chauffeur depuis 2005, Jacques, m’a raconté que les hivers sont terribles.»

Après avoir remporté des titres de façon consécutive à Montréal, est-ce que ce fameux Jacques serait l’arme secrète du Majorquin ?

«Il ne me porte pas seulement chance. Il est une bonne personne, a souligné Nadal. Je suis toujours très heureux de le voir chaque fois que je viens ici. On se connaît depuis longtemps. C’est vraiment bien de l’avoir dans mon entourage pendant le tournoi.»

Impasse sur Cincinnati

Lors d’une question en espagnol, Nadal a indiqué qu’il faisait l’impasse sur le tournoi de Cincinnati qui a commencé samedi. Son désistement signifie qu’il y aura des changements dans le tableau principal.

Cette nouvelle n’est pas une surprise. Au cours des dernières années, le champion de la Coupe Rogers a eu des ennuis avec ses genoux lors de la saison sur surface dure. Même s’il n’a joué que trois matchs à Montréal, il ne voulait prendre aucun risque qui pourrait compromettre sa participation aux Internationaux des États-Unis.

Pendant ce temps, ses grands rivaux, Roger Federer et Novak Djokovic, seront en action cette semaine tout comme Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov.