Coupe Rogers 2020

Forfait de Monfils: des pertes d'un demi-million $ pour la Coupe Rogers

Publié | Mis à jour

Après avoir remporté un marathon face à l’Espagnol Roberto Bautista Agut en après-midi, Gaël Monfils a déclaré forfait pour son match de demi-finale contre Rafael Nadal en soirée. Une mauvaise nouvelle qui entraînera des pertes financières importantes aux organisateurs de la Coupe Rogers.

Samedi, lors d’un point de presse improvisé, Eugène Lapierre a indiqué que l’annulation du match Nadal-Monfils donnera un dur coup aux finances de son événement.

«Une séance de soirée comme celle-là a une valeur de près d’un million, a indiqué le directeur de la Coupe Rogers. Pour la première fois cette année, on a décidé de prendre une assurance “forfait’’ pour les deux matchs de demi-finale et celui de la finale.»

«Par contre, ça ne couvre pas tout le montant perdu. On espère qu’on pourra récupérer 500 000 $ de cette somme. Ça va tout de même faire un trou de plusieurs centaines de milliers de dollars dans notre budget.»

Tous les billets vendus aux amateurs pour la session de soirée seront remboursés dans les prochains jours sur leurs comptes de carte de crédit.

Parfois, lorsqu’on se compare, on se console. Il y a quelques années à Miami, les deux demi-finales avaient été annulées. Une catastrophe pour tout organisateur.

Douleur en deuxième manche

Revenons au dossier de Monfils. Il s’est blessé à la cheville gauche lors de la deuxième manche de sa partie contre Bautista Agut. Il est tout de même parvenu à compléter son match et à le remporter au compte de 6-4, 3-6 et 7-6 (2).

Toutefois, le délai entre la fin de son match (17h48) et le début de son duel de demi-finale contre Rafael Nadal (20h) ne lui donnait pas assez de temps de récupération. Après le match, ses commentaires sur le terrain laissaient déjà présager un forfait.

Le tout a été officialisé vers 19h45, soit une quinzaine de minutes avant que les deux joueurs sautent sur le terrain pour leur réchauffement.

«J’ai ressenti de la douleur à la quatrième partie sur un déplacement vers l’arrière, a expliqué Monfils. Je me suis fait mal à nouveau à ma cheville gauche et à mon tendon d’Achille.»

«Lorsque tu es réchauffé, ça passe. Dès le jeu suivant, j’ai couru très fort dessus.»

Cette blessure à la cheville gauche remonte à Wimbledon. Avant le tournoi, il s’est blessé à cette partie du corps lors d’une séance de sprints. Il a amorcé son match de premier tour, mais il n’a pas été en mesure de le compléter. C’est à Montréal qu’il avait décidé d’effectuer son retour au jeu.

Pourquoi a-t-il décidé de compléter son match contre Bautista Agut malgré la douleur ? Simplement pour empocher une meilleure bourse et pour le maximum de points au classement de l’ATP.

Pas de risque à prendre

S’il avait eu le temps de récupération nécessaire, Monfils a reconnu qu’il aurait tenté de jouer sa partie contre Nadal.

«J’aurais essayé forcément, a indiqué Monfils. Tu as mal. Tu as seulement deux heures de récupération après avoir joué pendant plus de deux heures alors que c’est ton tournoi de retour.»

«Puis, tu affrontes Rafael Nadal. Il faut que tu sois à 100 % pour te mesurer à lui. Ça devient compliqué de sauter sur le terrain en plus de courir le risque de ne plus jouer le reste de la saison sur surface dure.»

C’est après une discussion avec son entraîneur Liam Smith que la décision d’annuler son match a été prise.

«Si je ne m’étais pas fait mal à la cheville, j’aurais tenté de jouer quand même. Je suis un compétiteur. Liam m’a demandé l’état de ma cheville et il m’a dit de ne pas prendre de risques.»

Le Français s’envolera vers Cincinnati dimanche. Il prévoit frapper des balles avec sa copine, la joueuse Elina Svitolina, dès lundi. Si sa cheville tient le coup, il disputera son premier match mardi.