Coupe Rogers 2019

Rien n'arrête le taureau de Manacor à Montréal

Publié | Mis à jour

Seul représentant du trio de ténors du tennis masculin à Montréal, Rafael Nadal continue de faire oublier l’absence de Roger Federer et Novak Djokovic. Vendredi soir, il a disposé de l’Italien Fabio Fognini pour atteindre les demi-finales de l’épreuve canadienne pour la 7e fois de sa carrière.

Après une première manche difficile complètement dominée Fognini, le favori de la 40e édition de la Coupe Rogers à Montréal a réussi à revenir de l’arrière et à l’emporter 2-6, 6-1 et 6-2, en quart de finale sur le court central de la métropole.

La 11e raquette au classement de l’ATP a pourtant entrepris son match en lion contre le champion en titre du tournoi. L’Italien de 32 ans avait d’ailleurs prévalu lors de leur dernière rencontre, en avril, en demi-finale du tournoi de Monte-Carlo.

Nadal a été dominé dans toutes les facettes du jeu dans cette première manche, au cours de laquelle il a été brisé à deux reprises.

L’Espagnol a toutefois réussi à renverser la vapeur en deuxième manche, alors qu’il s’est rapidement forgé une avance de 3-0. Malgré quelques points spectaculaires, Nadal était alors en parfait contrôle de la situation.

Fognini a fait appel au soigneur une première fois après la deuxième manche, et une deuxième au début du troisième set pour avoir un bandage à une cheville.

Visiblement affaibli, l’Italien n’a pas vraiment été en mesure d’embêter Nadal par la suite. Il lui a d’ailleurs concédé deux parties au service lors de la manche ultime.

En demi-finale, Nadal affrontera le gagnant du match opposant son compatriote Roberto Bautista Agut au Français Gaël Monfils.