Crédit : AFP

LNH

Dossier Puljujarvi: c'est la confusion totale!

Publié | Mis à jour

Au cœur des négociations, l’agent de l’attaquant des Oilers d’Edmonton Jesse Puljujarvi entretient les rumeurs d’un départ de son jeune client vers la Finlande, son pays natal.Puljujarvi peine à trouver un poste permanent avec les Oilers depuis qu’il a été sélectionné quatrième au total lors du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2016.

Markus Lehto, l’agent du Finlandais de 21 ans a mentionné à MTV Sports, en Finlande, que la Ligue nationale demeurait toutefois la priorité. Puljujarvi est présentement joueur autonome avec compensation et en quête d’un contrat pour la prochaine saison.

«L’argent n’est pas le problème. Si ça avait été le cas, Puljujarvi aurait signé dans la Ligue continentale de hockey (KHL) il y a deux mois», a déclaré Lehto à la station de télévision finlandaise.

Un retour aux sources

Des rumeurs enverraient Puljujarvi au Karpat de Oulun, le club formateur de l’espoir finlandais. Karpat fait partie de la première ligue finlandaise et a terminé au premier rang du classement général la saison dernière, mais a été vaincu en finale des séries éliminatoires.

Aucune négociation de contrat n’aurait été amorcée avec Karpat.

«Jesse est un joueur très intéressant pour nous et nous suivons avec intérêt sa situation», a toutefois révélé à MTV le directeur sportif de Karpat Harri Aho.

Avec les Oilers, Puljujarvi a amassé 37 points en 139 rencontres, en l’espace de trois saisons. Il a aussi passé du temps dans la Ligue américaine (AHL) avec les Condors de Bakersfield, le club-école des Oilers, où il a récolté 37 points en 53 parties. Une opération à la hanche en mars dernier a par ailleurs freiné les ardeurs du jeune ailier droit.

Il y a beaucoup de pression sur les épaules de Puljujarvi puisqu’il a été repêché tout juste derrière les prolifiques attaquants Auston Matthews, son compatriote Patrik Laine et le Québécois Pierre-Luc Dubois, tous auteurs de bonnes performances depuis leur entrée dans la LNH.