Danny Maciocia

Photo : Danny Maciocia Crédit : TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Football universitaire RSEQ

Danny Maciocia ne peut demander mieux

Publié | Mis à jour

À l’aube de sa neuvième saison comme entraîneur-chef des Carabins de l’Université de Montréal, Danny Maciocia est toujours aussi excité d’amorcer une nouvelle campagne.

«J’adore mon travail, a indiqué l’homme de 52 ans lors d’un entretien téléphonique tenu plus tôt cette semaine, à quelques heures de l’ouverture officielle du camp d’entraînement des siens. Je suis tellement bien ici. Je me sens chez moi. Honnêtement, je ne pourrais pas demander mieux.»

La passion de Maciocia se ressent particulièrement quand il évoque la besogne abattue par ses adjoints et lui-même, en ce qui a trait au recrutement.

«Nous avons hâte d’être sur le terrain et de voir sur quoi nous avons travaillé depuis le tout début de l’année. C’est une période de l’année où nous allons voir des jeunes qui vivront leur première expérience. J’ai hâte de voir quel impact ils auront sur notre formation en 2019.»

«Nous sommes tellement heureux de notre recrutement, a-t-il ajouté. Nous avons hâte de voir nos jeunes joueurs sur le terrain. Nous allons voir qui sera en mesure de se démarquer.»

Des leaders expérimentés

S’il semblait impatient de voir ses recrues, Maciocia est également bien heureux de pouvoir compter sur une panoplie de vétérans qui montreront l’exemple.

«Des gars comme Brian Harelimana (secondeur), Redha Kramdi (demi défensif) et les joueurs de ligne à l’attaque Pier-Olivier Lestage et François Bessette auront un grand rôle à jouer. Nous pensons qu’ils seront de bons leaders. Ce sont des joueurs établis et très respectés.»

Et les Alouettes?

C’est inévitable, le nom de Maciocia est encore souvent associé aux Alouettes de Montréal. Cet été, il a même agi à titre de consultant pour l’homme d’affaires Vincenzo Guzzo, qui a brièvement flirté avec l’idée d’acheter la formation québécoise. Malgré cela, le pilote des Carabins affirme toujours la même chose, il est bien où il se trouve.

«Ce n’est pas quelque chose à laquelle je pense, particulièrement en cette période de l’année. Je suis tellement concentré sur ma saison avec les Carabins. Ce sont des conversations qui reviennent depuis de nombreuses années et comme vous pouvez voir, je suis toujours à la même place. Je suis bien.»

Et comme à son habitude, Maciocia s’est bien gardé de dire que cela n’arrivera jamais!