Tennis

«La pression est énorme» -Félix Auger-Aliassime

Publié | Mis à jour

Quelques minutes à peine après son revers contre Karen Khachanov au 3e tour de la Coupe Rogers, le Québécois Félix Auger-Aliassime a fait preuve d’une belle ouverture devant les journalistes.

Celui qui disputait sa première Coupe Rogers à Montréal a avoué qu’il était très différent d’évoluer devant les siens.

«La pression est énorme. Tout le monde en parle et c’est un gros tournoi pour moi... Je veux bien jouer et je ne veux pas décevoir les gens.

«Cela dit, je crois que j’ai beaucoup grandi cette semaine et que j’ai appris à me connaître davantage. Ce fut une semaine enrichissante et l’expérience me servira pour les années à venir.»

De bons moments, mais...

Dire que Félix n’a fait que de mauvaises choses contre Khachanov serait un mensonge.

Celui qui fêtait son 19e anniversaire jeudi a eu de beaux «flashs», mais en fin de compte, c’est le manque de constance dans son jeu qui aura causé sa perte.

«Il y a eu de beaux passages, notamment en fin de première manche. Malgré le vent, j’ai réussi à faire de bonnes choses. J’avoue toutefois qu’il y a aussi eu des difficultés.»

Voyez le point de presse de Félix Auger-Aliassime dans la vidéo ci-dessus.