Crédit : TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Tennis

Daniel Nestor honoré dans un chandail des Canadiens

Publié | Mis à jour

Souhaitant faire plaisir au joueur de tennis canadien Daniel Nestor lors d’une cérémonie en son honneur, jeudi soir sur le court central, les organisateurs ont fait appel à Guy Carbonneau pour mieux l’introniser au Panthéon de la Coupe Rogers.

L’ancien attaquant du Canadien, qui a aussi été entraîneur-chef de l’équipe, lui a alors remis un chandail du Tricolore. Nestor a également vu sa plaque souvenir être dévoilée.

«J’aime Guy Carbonneau, j’ai toujours été un grand partisan du Canadien, a commenté Nestor. Je me souviens quand j’étais enfant, je crois qu’il avait marqué le but juste après que l’arbitre Kerry Fraser ait refusé celui des Nordiques. Je ne sais plus, mais il était impliqué.»

Nestor faisait naturellement référence au but refusé d’Alain Côté, le 28 avril 1987, durant les séries éliminatoires de la LNH. Le Torontois avait alors 14 ans.

Question de rafraîchir la mémoire de Nestor, «Carbo» avait plutôt récolté une mention d’aide sur le but de Ryan Walter, en fin de troisième période, lors du cinquième match de cette fameuse série entre le Canadien et les Nordiques.

À propos de Carbonneau, la cérémonie de jeudi aura été une pratique générale pour le hockeyeur québécois, lui qui sera plutôt intronisé au Temple de la renommée du hockey le 18 novembre prochain.

Une belle reconnaissance

Puisqu’il est question pour l’instant de la carrière de Nestor, rappelons que le joueur canadien s’est surtout signalé en double. Il a remporté 91 titres en carrière, dont 12 en Grand Chelem. En 30 participations à la Coupe Rogers, Nestor a gagné le tournoi à deux reprises, à chaque fois à Toronto (2000 et 2008).

«Sérieusement, ça signifie beaucoup pour moi de recevoir une telle reconnaissance», a indiqué Nestor, concernant son intronisation au Panthéon de la Coupe Rogers.

En août 2018, à Toronto, Nestor avait été élu au Temple de la renommée du tennis canadien quelques jours avant d’effectuer son dernier tour de piste devant ses partisans.

Plus tôt cette semaine, soit mardi soir, c’est la Québécoise Aleksandra Wozniak qui avait été intronisée au Panthéon de la Coupe Rogers lors d’une cérémonie semblable.