Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Alouettes

Les Alouettes privés de leurs deux meilleurs éléments

Publié | Mis à jour

La prochaine rencontre des Alouettes permettra à plusieurs joueurs de montrer ce qu’ils ont dans le ventre, a estimé l’entraîneur-chef Khari Jones lors de l’entraînement de mercredi.

La dernière défaite contre le Rouge et Noir d’Ottawa a laissé les «Als» passablement éclopés et les pertes du quart-arrière Vernon Adams fils et du demi offensif William Stanback, auteurs d’excellentes performances en 2019, pourraient faire mal.

De plus, les Roughriders de la Saskatchewan (4-3), les visiteurs de ce vendredi, surfent sur une séquence de trois victoires consécutives.
Jones voit cette situation comme le moment de faire des expériences, notamment à la position de quart.

«Je veux voir ce que [Antonio] Pipkin peut apporter et il pourrait aussi y avoir quelques opportunités pour Matt Shiltz. Peu importe la situation, j’ai envie de voir Matt jouer. Il va très bien à l’entraînement dernièrement», a analysé Jones.

Vernon Adams fils était à l’entraînement de ce mercredi, lançant plusieurs ballons mais ne participant pas aux situations de match. Rappelons qu’Adams suit présentement le protocole pour les commotions cérébrales.

Jeremiah Johnson davantage utilisé?

Pour remplacer Stanback, dont la présence est incertaine, le vétéran Jeremiah Johnson devrait être utilisé davantage. En deux matchs cette saison, l’Américain de 32 ans a cumulé des gains de 49 verges en huit courses. Il était notamment entré sur le terrain à la suite de la blessure subie par Stanback, vendredi dernier.

«J.J. a bien joué et je suis très confiant par rapport à ce qu’il peut apporter à l’équipe. Ça va aussi laisser un peu de place à Ryder [Stone] pour se faire valoir», a déclaré Jones.
Johnson a pour sa part tenu à rappeler qu’il était prêt à affronter les Riders, une équipe qu’il connaît très bien.

«Je suis dans cette ligue depuis six années et j’ai été un partant pendant cinq d’entre elles. Je suis prêt à relever le défi, a indiqué Johnson. Plusieurs de mes anciens coéquipiers en Colombie-Britannique jouent maintenant avec eux, alors je connais bien cette équipe. Ils ont une très bonne défensive.»

Le bourreau d'Adams fils sanctionné

Le joueur de ligne défensive du Rouge et Noir d’Ottawa J.R. Tavai a reçu une amende pour le coup qu’il a porté à la tête du quart-arrière des Alouettes de Montréal Vernon Adams fils.

Conformément aux politiques de la Ligue canadienne de football, le montant de la pénalité accordée à l’athlète de 25 ans n’a pas été révélé.

Vendredi passé, Tavai a violemment frappé le représentant des Moineaux au troisième quart dans une victoire de 30-27 de l’équipe de la capitale fédérale. Adams fils a été contraint de quitter la partie et il suit toujours le protocole des commotions cérébrales.

Le pivot n’a pris part à aucun entraînement des siens cette semaine et il devrait logiquement rater l’affrontement contre les Roughriders de la Saskatchewan, vendredi soir, au Stade Percival-Molson.

- Les Alouettes ont annoncé avoir libéré mercredi le demi défensif Marcus Cromartie. Ils ont par ailleurs embauché Cauchy Muamba, qui est le frère de Hénoc, joueur actuel du club montréalais.

- L’Américain Chris Schleuger était de retour à l’entraînement avec les Alouettes, mercredi. Il faisait partie de la formation lors du premier match de la saison 2019 et avait disputé une bonne rencontre comme bloqueur. Avec l’absence possible de Stanback, une place de joueur international se libère pour Schleuger.