Coupe Rogers 2019

Bianca Andreescu poursuit sa route à Toronto

Publié | Mis à jour

Dernière Canadienne en lice dans le tableau principal de la Coupe Rogers à Toronto, Bianca Andreescu est venue à bout de la Russe Daria Kasatkina, mercredi, au deuxième tour, en trois manches de 5-7, 6-2 et 7-5.

Fidèle à son habitude, l’Ontarienne de 19 ans a puisé dans ses ressources pour revenir de l’arrière et coiffer son adversaire au fil d’arrivée. Alors que Kasatkina servait pour le match à 5-4, la 27e raquette mondiale a obtenu le bris pour égaler la marque. Elle a ensuite gagné les deux parties suivantes pour mettre un terme au match après 2h 39 min de jeu.

«Dans ces moments-là, je relâche vraiment et je joue mon meilleur tennis. Je reste relaxe et j’y vais pour mes coups. C’est ce que j’ai fait vers la fin et je crois que ça m’a aidée à gagner aujourd’hui [mercredi]», a expliqué Andreescu.

Disputant un premier tournoi depuis le mois de mai, la jeune Canadienne a manqué de constance au premier set. Elle a commis pas moins de 19 fautes directes soit 11 de plus que son adversaire.

Andreescu a également connu des difficultés au service, elle qui n’a remporté que 48% des points sur sa première balle et 50% sur sa deuxième. Elle a d’ailleurs été brisée à trois reprises par la 40e joueuse mondiale lors de cette première manche.

La Canadienne a repris ses bonnes habitudes par la suite, remportant aisément le deuxième set. Au troisième, elle s’est forgé une avance de 3-1 avant de voir la Russe de 22 ans revenir de l’arrière.

«La foule m’a aidée, a lancé Andreescu. À 5-3, alors que je venais de perdre quatre parties consécutives, je n’étais pas contente. Je crois que j’ai mis toute ma colère dans mes coups. Je pense que c’est pour ça qu’ils étaient plus efficaces.»

Au prochain tour, elle croisera le fer avec la cinquième favorite, la Néerlandaise Kiki Bertens.