Crédit : AFP

Coupe Rogers 2020

Venus éliminée d'entrée de jeu à Toronto

AFP

Publié | Mis à jour

L'Américaine Venus Williams, ancienne no 1 mondiale mais aujourd'hui seulement 56e, s'est inclinée dès son entrée en lice au tournoi WTA de Toronto, battue en deux manches de 6-4, 6-2 par l'Espagnole Carla Suarez (26e), mardi.

Venus Williams, âgée de 39 ans, ne s'est plus imposée dans un tournoi du circuit féminin depuis 2016 et sa 49e et dernière victoire (à Kaohsiung, à Taïwan).

Victorieuse de sept titres du Grand Chelem, à Wimbledon (5) et à l'US Open (2), Venus Williams a surtout été trahie par son service face à Suarez.

Avec cinq doubles fautes et seulement 51% de première balle (une double-faute et 60% de première balle pour son adversaire), elle a surtout péché sur ses secondes balles avec seulement 23% converties en points, contre 48% à l'Espagnole.

Si Venus Williams a légèrement fait mieux que Suarez en retour de service (29 contre 28%), cela n'a pas suffi pour compenser son déficit au service.

Mais elle s'est bien battue avant de s'incliner après 1 h 18 minutes d'échanges en sauvant notamment 58% de breaks contre elle.

A Toronto, qu'elle a disputé pour la première fois en 1995, Venus Williams possède un bilan très négatif avec seulement deux matches gagnés contre sept perdus.

De son côté, Carla Suarez a battu Venus Williams pour la première fois depuis 2015 à Miami, et n'est plus menée par l'Américaine que 7-4 dans leurs face-à-face. 

Au prochain tour, l'Espagnole sera opposée à l'Estonienne Anett Kontaveit qui a éliminé lundi une ancienne tête couronnée, la Russe Maria Sharapova.

Terminé pour Barty 

La première raquette mondiale, l’Australienne Ashleigh Barty, a aussi été éliminée dès son premier match par l’Américaine Sofia Kenin en trois manches de 6-7 (5), 6-3 et 6-4, mardi, à Toronto.

Première tête de série du volet féminin de la Coupe Rogers, Barty a connu un mauvais match au service en n'envoyant que 60 % de ses premières balles en jeu, en plus de commettre cinq doubles fautes.

En tout, elle a donné 13 chances de bris à son adversaire, qui en a profité à six reprises.

Barty, qui a eu un laissez-passer au premier tour, avait atteint les quarts de finale en simple l’an dernier à Montréal en plus de remporter le tournoi de double.

Au tour suivant, Kenin (29e au monde) croisera le fer avec la gagnante du duel opposant la Biélorussienne Victoria Azarenka (39e) et l’Ukrainienne Dayana Yastremska (33e).