Crédit : AFP

Impact

Bojan Krkic débarque à Montréal

Dave Lévesque et TVA Sports

Publié | Mis à jour

Ça ne semble plus être qu’une question de temps, l’attaquant Bojan Krkic se joindra à l’Impact de Montréal d’ici peu. Il y a plus d’une semaine que son nom est associé à l’Impact.

La semaine dernière, il aurait rencontré l’état-major du club lors d’une visite à Bologne et il serait question d’une entente de deux ans.

L’Espagnol de 28 ans a résilié, mardi, son contrat avec le club Stoke City qui évolue en Championship, second échelon du soccer anglais. Il s’agit d’une entente à l’amiable entre le joueur et Stoke City.

Il a d'ailleurs été vu à l'aéroport de Montréal mardi soir et un partisan a pris une photo avec lui.

L’Impact n’a cependant rien confirmé pour le moment et on peut comprendre cette grande prudence.

On a encore frais à la mémoire l’épisode Jimmy Briand, cet attaquant français qui devait se joindre à l’équipe l’été dernier et qui a changé d’idée peu avant de prendre l’avion, prétextant le non-respect de conditions évoquées lors des négociations.

La fenêtre de transfert se referme mercredi soir à 23 h 59, mais l’Impact n’a plus la pression de régler le dossier rapidement puisque la résiliation du contrat de Krkic fait en sorte qu’il est désormais libre comme l’air, et les joueurs libres de contrats peuvent être embauchés jusqu’au gel de l’alignement, le 30 août prochain.

Énigmatique

Krkic présente un talent indéniable, mais demeure très énigmatique.

C’est un joueur qui a grandi au centre de formation du FC Barcelone, La Masia, où il a rempli les filets pendant son stage amateur.

Il est arrivé dans la première équipe catalane avec de belles promesses, on l’appelait d’ailleurs le prochain Messi, mais il n’a pas été en mesure de répondre aux attentes.

Après avoir atteint la première équipe en 2007 à l’âge de 17 ans, il a effectué 163 présences, accumulant 41 buts et 19 passes décisives sans pouvoir s’établir de façon durable.

Il a finalement été vendu à l’AS Roma de la Série A, quatre ans plus tard. Il a évolué un an à Rome où il a inscrit sept buts, puis a été prêté à l’AC Milan sans grand succès.

Il a effectué un retour à Barcelone en 2013-2014 et a été prêté à Ajax, aux Pays-Bas, où il a récolté cinq buts et six passes à sa seule saison.

Il s’est établi chez Stoke City en 2014 et a notamment été prêté à Mayence, en Allemagne, et à Alaves, en Espagne. Il a subi une rupture du ligament croisé antérieur au cours de la saison 2014-2015 qui lui a fait rater un an et demi.

À Stoke, il a inscrit 16 buts en 85 présences, dont un la saison dernière.

Apprécié

Il va sans dire que Krkic représente un certain risque, notamment en raison de sa blessure au genou.

Mais s’il faut en croire les partisans de Stoke qui ont été nombreux à le remercier de son passage en Angleterre, l’Impact met la main sur un joueur particulièrement doué techniquement, qui aura la capacité d’allumer le Stade Saputo.

Même s’il semble avoir plafonné jeune, à seulement 28 ans Krkic représente un potentiel plus qu’intéressant pour une ligue comme la MLS, où le niveau technique ne cesse d’augmenter.

Si son arrivée se confirme, il faudra voir quel effet elle aura sur le reste de l’alignement. Anthony Jackson-Hamel, qui ne semble plus être dans les bonnes grâces de Rémi Garde, risque fort de partir. Des rumeurs l’envoient d’ailleurs à Vancouver ou encore à D.C. United.