BBA-BBO-SPO-SAN-DIEGO-PADRES-V-LOS-ANGELES-DODGERS

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Un rayon de soleil dans la tempête pour Russell Martin

Publié | Mis à jour

Les apparitions au bâton se font rares pour Russell Martin cette saison. Partant seulement pour la deuxième fois en neuf parties, celui-ci a toutefois claqué une balle longue de 410 pi lors de la victoire des Dodgers de Los Angeles face aux Padres de San Diego.

Ce circuit, bon pour deux points, est au cœur d’une séquence intéressante pour Martin, qui a doublé son nombre de coups de quatre buts au cours de ses trois derniers matchs, portant à quatre son total. Le joueur de 36 ans a aussi produit trois points pendant la même séquence, durant laquelle les Dodgers affrontaient les Rockies du Colorado et les Padres.

Moins de temps de jeu pour le vétéran

Martin est confiné à un rôle de substitut cette saison, n’ayant joué que 59 fois (avant les parties de lundi). Son sort est influencé par les bonnes performances du receveur Will Smith, une recrue connaissant du succès au bâton depuis le mois de juin. L’entraîneur Dave Roberts soutient toutefois que Martin est un excellent coéquipier.

Interrogé en début de saison sur son année 2018 décevante avec les Blue Jays de Toronto par le quotidien «Los Angeles Times», Martin avait déclaré ne pas trop penser à la retraite.

«Si j’ai une autre année de misère comme celle de l’an passé, je vais probablement commencer à y réfléchir. Mais je veux encore jouer. C’est ce qui me motive de jouer à un haut niveau, parce que je veux continuer à pratiquer ce sport. J’ai du plaisir à le faire».

En effet, sa moyenne de ,191 en 2018 avait représenté le pire rendement offensif de sa carrière. Un changement d’air s’imposait en 2019 et Martin est passé aux Dodgers après quatre saisons à Toronto. Maintenant, sa moyenne de ,220 en 179 apparitions au bâton n’est pas de nature à lui plaire. Les plus récents matchs pourraient cependant servir de motivation pour le receveur québécois.

Fait inusité, Martin est devenu le premier Dodger de l’histoire à jouer en tant que lanceur, receveur et troisième but lors de la même saison. Il a même lancé deux manches sans accorder le moindre point en 2019.