Blue Jays

Les jeunes s'illustrent, mais en vain

Publié | Mis à jour

Malgré 13 coups sûrs, incluant les longues balles de Bo Bichette et de Cavan Biggio, les Blue Jays de Toronto ont encaissé un revers de 6 à 5 aux mains des Orioles à Baltimore, dimanche.

Après avoir remporté les cinq premiers duels de leur périple de 10 rencontres, les hommes du gérant Charlie Montoyo ont échappé leurs deux dernières parties, divisant ainsi les honneurs d’une série de quatre matchs au Maryland.

Les visiteurs avaient réduit l’écart à un point grâce à une poussée de trois points au début de la septième manche, le fruit des coups en solo de Bichette et de Biggio, notamment. Cependant, la relève des Orioles a résisté, particulièrement à la neuvième reprise. Auteur d’un quatrième sauvetage cette année, Shawn Armstrong a disposé de Teoscar Hernandez sur des prises avec deux coureurs sur les sentiers pour mettre fin aux hostilités.

Le voltigeur Trey Mancini a fait mal à l’équipe ontarienne à l’aide d’un double poussant Chris Davis et Jonathan Villar au marbre en deuxième. Tom Eshelman (1-2) a œuvré au monticule durant cinq manches, accordant quatre points, pour obtenir son premier gain en carrière dans le baseball majeur.

Baltimore demeure dans la cave de la section Est de la Ligue américaine avec une pauvre fiche de 38-73.

Pour les perdants, Vladimir Guerrero fils a récolté trois coups sûrs et touché la plaque une fois. Il présente une moyenne au bâton de ,279. Son coéquipier Randal Grichuk a pour sa part connu une bonne journée en vertu de quatre frappes en lieu sûr, un point produit et un point marqué. Malgré son deuxième coup de quatre buts de la saison, Bichette a éprouvé des ennuis, car il a commis deux erreurs défensives.

Sean Reid-Foley (1-2) a donné quatre points, un seul mérité, en quatre manches pour subir la défaite. Toronto a laissé 11 joueurs sur les buts et obtenu deux coups sûrs en 15 présences au bâton lorsqu’il y avait des coureurs en position de marquer.

Lundi, les Jays amorceront une série de trois affrontements contre les Rays de Tampa Bay au Tropicana Field. Par la suite, ils accueilleront les Yankees de New York pour quatre matchs.

Les Rays ont le numéro des Marlins

En vertu d’un gain de 7 à 2, dimanche au Tropicana Field, les Rays de Tampa Bay ont remporté un quatrième match en autant d’occasions face aux Marlins de Miami en 2019.

Les hommes de Don Mattingly devront donc attendre en 2020 pour tenter d’obtenir un gain face à leurs rivaux de la Floride.

Dans l’affrontement du jour, Michael Brosseau et Jesus Aguilar ont fait plaisir aux 14 819 spectateurs présents, eux qui ont chacun réussi un circuit en solo. Les deux hommes ont également ajouté un autre point produit à leur fiche, grâce à un simple et un ballon-sacrifice respectivement.

Chez les perdants, Brian Anderson s’est signalé offensivement avec sa 17e longue balle de la présente campagne.

Au monticule, le lanceur gagnant, Yonny Chirios (9-5), a œuvré pendant cinq manches, permettant un point sur deux coups sûrs et retirant quatre adversaires sur des prises. De son côté, Caleb Smith (7-5) a subi la défaite. Il a donné trois points sur six frappes en lieu sûr en cinq manches.

Les Mets s’amusent aux dépens des Pirates

À Pittsburgh, l’attaque des Mets de New York a roulé à plein régime dans un gain de 13 à 2 contre les Pirates.

Dans ce festival offensif des visiteurs, Todd Frazier et J.D. Davis ont été les plus prolifiques au bâton, produisant chacun trois points. Pour ce faire, le premier a frappé deux simples, tandis que le second a réussi un circuit et un simple.

Davis n’a pas été le seul représentant de l’équipe de la Grosse Pomme à propulser la balle à l’extérieur des limites du terrain. En effet, Michael Conforto et Jeff McNeil ont également étiré les bras.

L’artilleur Noah Syndergaard (8-5) a aussi été très bon. En sept manches de boulot, il a permis seulement un point sur trois coups sûrs. À l’inverse, Joe Musgrove (8-10) a connu une journée difficile, permettant huit réussites sur 10 coups sûrs, et ce, en trois manches et un tiers.

Une troisième manche payante pour les Yankees

Les Yankees ont inscrit six points lors de la troisième manche pour vaincre les Red Sox de Boston au compte de 7 à 4, dimanche soir, à New York.

Pendant l’engagement fatidique, Gio Urshela a ouvert le bal avec un circuit de deux points. Cameron Maybin a ensuite permis à Brett Gardner de fouler la plaque avec un double. Mike Ford et Mike Tauchman ont poursuivi le boulot avec des simples.

Aaron Judge avait été le premier à s’inscrire à la marque, lui qui a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain en première manche. Il s’agissait de sa 12e longue balle de la saison.

Du côté des Red Sox, Christian Vazquez et Michael Chavis ont frappé des circuits.

La victoire est allée à la fiche de J.A. Happ (9-6), qui a œuvré pendant cinq engagements et deux tiers.

Le releveur Chad Green a obtenu son deuxième sauvetage en 2019. Sur la butte lors de la productive manche des Bombardiers du Bronx, David Price (7-5) a encaissé la défaite.