AUTO-F1-PRIX-HUN

Crédit : AFP

F1

Lewis Hamilton revient de l'arrière, Lance Stroll peine

Publié | Mis à jour

Pendant que Lance Stroll menait une course anonyme à l’arrière du peloton, Lewis Hamilton a opté pour une stratégie à deux arrêts qui lui a permis de coiffer Max Verstappen à trois tours de la fin pour signer une 81e victoire en carrière, lors du Grand Prix de Formule 1 de Hongrie, dimanche, à Budapest.

Visiblement moins rapide à bord de sa Red Bull que le champion du monde en titre, Verstappen a tenté une stratégie à un seul arrêt, mais ses gommes dures ont perdu toute leur efficacité en fin de course, permettant à son rival chez Mercedes de le dépasser.

Auteur d’un bon départ après avoir signé la veille une première position de tête en carrière, le Néerlandais de 21 ans était en quête d’une huitième victoire en carrière et d’une troisième en quatre courses.

«Je dois être reconnaissant pour cette journée et vraiment envers l'équipe. Elle a continué de croire en moi et de repousser les limites en prenant un risque et en saisissant une opportunité, a lancé Hamilton après la course à propos de la stratégie choisie, sur le site Motorsport.

«Je ne savais pas si j'allais pouvoir rattraper les 19 secondes, je pensais que les pneus chuteraient en performance. Mais j'ai continué à attaquer et l'écart s'est réduit, encore réduit. C'était comme des tours de qualification à chaque fois. Je pense que si Niki [Lauda] avait été là aujourd'hui, il aurait retiré sa casquette pour saluer ça», a précisé Hamilton.

Largué à plus d’une minute du vainqueur, Sebastian Vettel (Ferrari) a complété le podium. Avec une stratégie semblable à Hamilton, l’Allemand a pris l’ascendant sur son jeune coéquipier Charles Leclerc dans les derniers kilomètres de l’épreuve.

Stroll déçu

Bloqué lors de sa dernière tentative de tour rapide lors du premier segment de qualification samedi, Stroll prenait le départ de la 18e place. Pourtant excellent habituellement lors des départs, le Montréalais n’a cette fois jamais été en mesure de progresser à l’extinction des feux rouges.

Stroll a ainsi été bloqué pendant toute la course derrière la Williams de George Russell, sur une piste où il est difficile de dépasser. Il a terminé au 17e échelon, loin derrière son coéquipier Sergio Perez chez Racing Point, qui a vu le fil d’arrivée au 11e rang.

«Il n’y a pas grand-chose à dire de cette course, c’est dommage, a dit Stroll dans un communiqué de Racing Point. Je n’ai pas pu gagner des places au premier tour, ce qui est très important ici sur le circuit de l’Hungaroring. J’ai été coincé derrière Russell pendant toute la course et ça résume assez bien notre après-midi.»

«Nous savions que la voiture ne convenait pas à ce circuit et qu’il était difficile de dépasser, donc la course a été frustrante.»

Le cirque de la F1 fera maintenant relâche pendant quatre semaines. Le prochain Grand Prix aura lieu en Belgique, le 1er septembre.

«On va tenter de profiter de la pause pour se regrouper et revenir en force en Belgique, sur une piste qui devrait bien mieux convenir à notre voiture», a conclu Stroll.