HKO-HKN-SPO-CALGARY-FLAMES-V-ARIZONA-COYOTES

Crédit : AFP

LNH

Les Flames travaillent d'arrache pied avec Tkachuk

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Flames de Calgary, Brad Treliving, s’attend à accorder un contrat à l’attaquant Matthew Tkachuk d’ici le début du camp d’entraînement en septembre.

L’athlète de 21 ans demeure joueur autonome sans compensation après avoir terminé son pacte d’entrée de trois ans et de 5,325 millions $. Aussi, l’organisation albertaine devra sortir de nombreux dollars et elle a d’ailleurs créé davantage d’espace sur sa masse salariale en rachetant l’entente du défenseur Michael Stone; ce dernier devait toucher 3,5 millions $ en 2019-2020.

«C’est notre objectif, notre espoir, notre attente, a affirmé Treliving au site NHL.com à propos de la signature éventuelle de Tkachuk. Je sais que Matthew le souhaite également. Nous devons poursuivre le travail afin de conclure une entente susceptible de satisfaire tout le monde. C’est sûrement notre but, rien n’a changé à cet effet. On veut continuer d’avancer pas à pas.»

Aux dires du DG, la communication entre les parties impliquées est loin d’être problématique, ce qui l’incite à afficher un optimisme prudent.

«Matthew et son camp se sont beaucoup engagés dans les négociations. Ils essaient tout pour que ça se règle. Nous le faisons également. Lorsque vous commencez quelque chose, à un moment donné, vous réussissez à trouver la solution. Il n’y a pas de secret autre que celui-là, a émis Treliving. Vous tentez de déterminer ce que le joueur pense pour ensuite coordonner le tout et lui montrer la position de l’équipe.»

Le fameux plafond

Outre Tkachuk, les Flames doivent s’entendre avec Andrew Mangiapane. Le club mise sur une marge de 7,75 millions $, de sorte qu’elle doit bien jouer ses cartes. Cependant, cela n’inquiète nullement son DG.

«Dans le monde du plafond salarial, il y a quelques dollars à dépenser. Ici, nous avons de bons jeunes étant au sommet de leur carrière ou qui commencent à devenir meilleurs, a-t-il expliqué. Matthew est devenu un athlète de premier plan après seulement trois ans dans la Ligue nationale. On veut lui permettre d’être à l’aise dans la structure de notre formation. [...] Évidemment, il faut y parvenir, tout en gardant le club compétitif. C’est notre boulot cet été et il n’est pas terminé.»

La saison dernière, Tkachuk a récolté 34 buts et 43 mentions d’aide pour 77 points en 80 rencontres. Il a ajouté trois points en cinq parties au cours de la série de premier tour contre l’Avalanche du Colorado.