FBL-SUDAMERICANA-PENAROL-FLUMINENSE

Crédit : AFP

MLS

Cinq nouvelles rumeurs intrigantes en MLS

Publié | Mis à jour

La période des transferts en MLS tire à sa fin : les équipes ont jusqu’à mercredi pour compléter leurs emplettes estivales et à l’approche de l’heure limite, la machine à rumeurs s’est remise à tourner.

Voici donc cinq nouvelles rumeurs de transfert intrigantes en MLS :

Un international espagnol au Fire?

L’international espagnol Juanfran, 34 ans, est à la recherche d’un nouveau club après avoir quitté l’Atletico Madrid au terme de la dernière saison. Selon ESPN, le Fire de Chicago est sur les rangs pour obtenir ses services : l’entraîneur du club, Veljko Paunovic, est lui-même un ancien de l’Atletico et il aurait fait les yeux doux au vétéran qui a remporté l’Euro avec l’Espagne en 2012. Cela dit, le Fire compte plusieurs gros salaires et il faudra voir comment ils pourront l’entrer dans leur budget. Et attention : le club de Sao Paulo, au Brésil, serait aussi très intéressé à obtenir ses services.

MISE À JOUR: Juanfran s'est entendu avec le club brésilien.

Un autre Uruguayen prometteur au LAFC?

Un an et demi après avoir obtenu le jeune ailier uruguayen Diego Rossi, le Los Angeles FC regarde de nouveau du côté du club Peñarol afin d’en soutirer, cette fois, l’attaquant de 19 ans Brian Rodriguez. Des médias sud-américains ont avancé que la puissance californienne, qui survole la MLS cette année, serait prête à allonger plus de 10 millions $ pour obtenir celui qui a représenté l’Uruguay 19 fois chez les moins de 20 ans. Ses compatriotes Rossi et Nico Lodeiro en ont dit beaucoup de bien...

Un revenant dans la capitale?

Après Wayne Rooney, D.C. United n’a pas des tonnes d’options en attaque cette saison. Oui, il y a Quincy Amarikwa, mais il a déjà compté son but cette saison. Selon le Washington Post, United est sur le point d’obtenir les services d’Ola Kamara, parti en Chine il y a quelques mois après avoir passé trois saisons productives en MLS avec le Crew de Columbus et le Galaxy de Los Angeles. United devra débourser plus de 2 millions $ au Shenzhen FC pour obtenir les services de celui qui a inscrit 48 buts en 90 apparitions en MLS. Le Norvégien devrait pimenter l’attaque de sa nouvelle équipe et peut-être permettre à l’entraîneur Ben Olsen de davantage utiliser Rooney comme milieu offensif, position qu’il a souvent occupée dans ses dernières saisons en Angleterre.

Minnesota vise la jeunesse

Minnesota United est en pleine émergence à sa troisième saison en MLS et l’équipe, dont le recrutement est plutôt impressionnant depuis quelques mois, aurait l’intention d’imiter d’autres cadors de la ligue en embauchant elle aussi un joueur sud-américain très prometteur. Dans ce cas-ci, il s’agit de Thomas Chacon, un autre Uruguayen. Selon le twincities.com, le club aurait l’intention de balancer les dollars pour arracher le milieu offensif de 18 ans au Danubio FC. Le diminutif Chacon est très technique et créateur. On aurait l’intention d’en faire un jeune joueur désigné. Manifestement, la MLS et ses clubs prennent les moyens qu’il faut pour rajeunir l’image de la ligue. Si elle devient une destination pour les jeunes talents en quête de visibilité, cela pourrait être un tournant majeur dans l’histoire du circuit.

Le flirt Bojan

Enfin, il est impossible d’ignorer la rumeur Bojan Krkic à Montréal. Rapportée d’abord par le 98,5 à Montréal, la nouvelle a également fait son chemin en Europe vendredi. Notre collègue Vincent Destouches a lui aussi confirmé l’intérêt du club pour le talentueux, mais énigmatique milieu offensif formé au FC Barcelone. Il y aurait eu des rencontres entre le clan de Krkic et l’état-major de l’Impact. Le dossier avancerait très bien même s’il reste plusieurs détails à peaufiner. L’Impact étant notamment très près du plafond salarial, il semble que l’arrivée d’un Bojan signifierait le départ de quelqu’un d’autre. Quel sera son salaire? Sera-t-il un «joueur TAM», dont le salaire est aménagé grâce à de l’argent d’allocation, ou sera-t-il simplement joueur désigné?

L’Impact a encore quelques jours pour faire tenir tout ça, mais Vincent Destouches nous indiquait, vendredi, qu’une issue positive était plausible dans les deux prochains jours. Si l’Impact ne devait rien laisser filtrer samedi de façon à laisser toute la place au match contre les Rapids, les choses pourraient donc se mettre à débouler dès dimanche...