Crédit : AFP

Tennis

Naomi Osaka n’aimait plus le tennis

Publié | Mis à jour

Avant de prendre part à la Coupe Rogers de Toronto, la jeune sensation du tennis Naomi Osaka a tenu à s’exprimer sur ses difficultés connues durant les derniers mois.

L’athlète de 21 ans a écrit un long message sur son compte Twitter, indiquant notamment qu’elle avait cessé d’aimer son sport en 2019.

«Je peux honnêtement dire que je n’avais probablement plus de plaisir à jouer au tennis depuis les Internationaux d’Australie et je suis finalement capable de me l’avouer en étant capable de redécouvrir le plaisir de jouer.»

La Japonaise avait remporté le premier tournoi du Grand Chelem de l’année et avait ainsi obtenu le premier rang mondial. Celle ayant aussi remporté les Internationaux des États-Unis en 2018 n’a pas été en mesure d’atteindre une demi-finale depuis son triomphe en Australie et elle s’est notamment séparée de son entraîneur, Sascha Bajin.

Le malheur d’Osaka a atteint un sommet à Wimbledon, où elle a perdu au premier tour contre la Kazakhe Yulia Putintseva. Éclatant en sanglots lors de sa conférence de presse, la deuxième joueuse mondiale a décidé de prendre une pause, ce qui lui a fait retomber en amour avec sa discipline.

Reste maintenant à voir si cet apprentissage lui permettra d’obtenir un bon résultat à la Coupe Rogers, qui se déroulera du 3 au 11 août. Il sera possible de suivre les prouesses des meilleures joueuses de tennis au monde sur les ondes de la chaîne TVA Sports.