Les Partants

La défaite qui a ébranlé «Genie»?

Publié | Mis à jour

Il n’y a pas qu’à Montréal où les amateurs de tennis assisteront à un duel 100% canadien. À Toronto, deux joueuses d’ici croiseront le fer d’entrée de jeu, lorsqu’Eugenie Bouchard et Bianca Andreescu seront opposées au premier tour de la Coupe Rogers.

En janvier dernier, les deux représentantes de l’unifolié avaient croisé le fer en quarts du tournoi de Newport Beach et la Montréalaise avait subi une correction de la part de sa rivale ontarienne 6-2, 6-0.

Selon l’ex-joueuse et analyste de tennis Marie-Ève Pelletier, Bouchard ne s’est toujours pas remise de cette cuisante défaite. Bouchard n'a gagné qu'un match depuis, au premier tour du tournoi de Dubaï, contre la Bélarussienne Vera Lapko. C'était en février.

«Jusqu'à ce moment-là, j’ai trouvé que son début de saison allait plutôt bien. Depuis, elle (a gagné) un seul match», a-t-elle souligné aux «Partants», vendredi, sur les ondes de TVA Sports.

«Ça l’avait peut-être blessé (à l'orgueil), cette défaite. Elle a dû laisser son statut de meilleure canadienne à Bianca.»

Bouchard est présentement positionné au 114e rang de la WTA. Andreescu, elle, est aux portes du top 20 au 26e échelon.

Celle-ci n’a pas joué depuis mars dernier en raison d’une blessure à une épaule qui remonte au tournoi de Miami.

Ce contexte pourrait-il profiter à «Genie» devant ses partisans?

«Andreescu est de retour après une longue blessure. Pourra-t-elle vraiment servir à 100% et jouer comme elle le souhaite? Ce sera vraiment intéressant.»

Écoutez les commentaires de Marie-Ève Pelletier dans la vidéo, ci-dessus.