Crédit : Sébastien St-Jean / Agence QMI

Boxe

Jean Pascal et son adversaire respectent la limite

Publié | Mis à jour

Le boxeur québécois Jean Pascal et l’Américain Marcus Browne ont respecté la limite de 175 lb, vendredi, lors de la pesée officielle tenue à New York en prévision de leur combat du lendemain.

Le Lavallois a fait osciller la balance à 174,6 lb, comparativement à 173,8 lb pour son adversaire.

L’événement s’est déroulé sans anicroche, contrairement à la conférence de presse de la veille. Au cours de celle-ci, des policiers ont dû intervenir pour rétablir l’ordre.

Browne (23-0-0, 16 K.-O.) avait amorcé les hostilités en passant sa main sur la tête de Pascal (33-6-1, 20 K.-O.) avec l’objectif de le narguer et le Québécois avait ensuite évoqué des histoires de violence conjugale impliquant le New-Yorkais. Il n’en fallait pas plus pour que les deux hommes perdent la carte.

Les deux pugilistes régleront leurs comptes samedi soir, au Barclays Center de Brooklyn. Ils devraient faire leur entrée sur le ring à 21 h et le combat sera présenté sur les ondes du réseau américain FOX. Ils s’affronteront pour les titres Silver du World Boxing Council (WBC) et intérimaire de la World Boxing Association (WBA).

Pascal devra se méfier

À 36 ans, Pascal disputera un premier combat depuis son revers en championnat du monde de la WBA contre le Kirghiz Dmitry Bivol, le 24 novembre dernier. Il s’était plutôt bien débrouillé, malgré sa défaite par décision unanime des juges.

Contre Browne, l’ancien champion devra être vigilant, car son rival est reconnu pour être mesquin. Il a déjà d’ailleurs perdu des points à trois reprises.

Celui qui n’a jamais perdu chez les professionnels n’est toutefois pas sans faille, puisqu’il a déjà visité le tapis à deux reprises durant sa carrière. À l’inverse, Pascal n’a jamais plié le genou.

Il reste que le représentant de la Belle Province causerait toute une surprise s’il l’emportait. La plateforme de paris sportifs québécoise Mise-o-jeu propose une cote de 8,00 pour un gain de Pascal, tandis qu'un triomphe de Browne est évalué à 1,02. Un verdict nul rapporterait 23 fois sa mise à un parieur audacieux.