TENNIS-AUS-OPEN

Crédit : AFP

Coupe Rogers 2019

Bouchard contre Andreescu d'entrée de jeu

Publié | Mis à jour

La Québécoise Eugenie Bouchard et l’Ontarienne Bianca Andreescu ont rendez-vous au premier tour du volet féminin de la Coupe Rogers, la semaine prochaine, à Toronto.

«C’est un choc, a lancé Andreescu vendredi après-midi, quelques instants après le tirage au sort. On se connait vraiment bien. On a pratiqué plusieurs fois ensemble et je n’ai pas de doute que ce sera difficile. Je suis sûre qu’il y aura une grosse foule ce soir-là.»

Les deux joueuses se sont affrontées une fois chez les professionnelles cette année, lors des quarts de finale du Challenger de Newport Beach, en Californie, en janvier. Andreescu l’avait facilement emporté en deux manches de 6-2 et 6-0. La joueuse de 19 ans de Mississauga, qui occupe présentement le 26e rang de la WTA, avait ensuite raflé les honneurs du tournoi.

Ennuyée par une blessure à l’épaule droite après son triomphe à Indian Wells en mars, Andreescu avait tenté un retour au jeu à Roland-Garros, mais avait dû se retirer après un match. Elle en sera à un premier match depuis sur le circuit.

«Mon épaule va bien. Je me suis retirée du tournoi de Washington car je ne voulais pas revenir trop vite. Je sais que le défi est grand puisque la Coupe Rogers est un très gros tournoi et que ça se passe à la maison, mais je pense vraiment que je suis prête», a indiqué l’Ontarienne.

En mal de victoires

De son côté, Bouchard traverse des moments difficiles, elle qui a perdu les huit derniers matchs qu’elle a disputés. Présentement 114e au monde, elle a une fiche de 6-11 cette année sur le circuit de la WTA. Sa dernière victoire remonte au mois de février, alors qu’elle avait défait la Bélarusse Vera Lapko au premier tour à Dubai.

Bénéficiaire d’un laissez-passer pour le tableau principal, tout comme Bouchard, la jeune Québécoise Leylah Annie Fernandez jouera contre une qualifiée au premier tour.

Occupant le 257e rang mondial, la Lavalloise de 16 ans a mis la main sur son premier titre chez les professionnelles il y a deux semaines à Gatineau. La semaine dernière, elle a également atteint la finale à Granby.

Huit Canadiennes participeront aux qualifications de la Coupe Rogers cette fin de semaine. Il s’agit de Gabriela Dabrowski, Carol Zhao, Ariana Arseneault, Louise Kwong, Carson Branstine, Françoise Abanda, Catherine Leduc et Layne Sleeth.

Première joueuse mondiale, l’Australienne Ashleigh Barty sera la favorite à Toronto. La Japonaise Naomi Osaka et la Tchèque Karolina Pliskova sont les deuxième et troisième têtes de série.