Toronto Blue Jays v Kansas City Royals

Crédit : AFP

Blue Jays

Un deuxième grand chelem pour Vladimir Guerrero fils

Publié | Mis à jour

Vladimir Guerrero fils a réussi le deuxième grand chelem de sa carrière dans un gain de 9-2 des Blue Jays de Toronto sur les Royals, mardi, à Kansas City.

La jeune sensation de 20 ans étiré les bras en neuvième manche sur la deuxième balle que lui envoyait le lanceur Josh Staumont. Guerrero fils avait frappé son premier grand chelem, le 21 juillet dernier, dans un gain des siens de 7-5 contre les Tigers de Detroit.

Le Dominicain qui est né à Montréal a également produit un point avec un simple, lors du premier engagement. Lourdes Gurriel fils, Freddy Galvis et Randal Grichuk ont aussi participé à la victoire de la formation de la Ville Reine.

Au monticule, Sean Reid-Foley (1-1) a obtenu la première victoire de sa saison. Il a œuvré pendant cinq manches, ne permettant aucun point sur quatre coups sûrs. L’artilleur de 23 ans a retiré quatre adversaires sur des prises et il a donné autant de passes gratuites.

C’est le lanceur partant des Royals, Mike Montgomery (1-4) qui a encaissé le revers. Ce dernier a donné quatre points sur sept coups sûrs en quatre manches et un tiers de boulot.

Les Nationals ne peuvent compléter la remontée

À Washington, les Nationals ont inscrit six points dans les deux derniers engagements, ce qui s’est avéré insuffisant pour rattraper les Braves d’Atlanta, qui l’ont emporté 11 à 8.

Après sept manches de compléter, les favoris de la foule tiraient de l’arrière 11 à 2, mais ils ne se sont pas avoué vaincus. En huitième, Yan Gomes a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain, alors que deux de ses coéquipiers étaient sur les sentiers.

Dans l’ultime engagement, Juan Soto a claqué un circuit de deux points et Brian Dozier a produit un point avec un simple. Il s’agissait cependant des derniers moments de réjouissance des perdants, car l’artilleur Luke Jackson a complété le boulot, avant que la remontée ne devienne une réalité.

Chez les gagnants, Josh Donaldson et Adam Duvall (deux fois) ont frappé des circuits. Le voltigeur Ender Inciarte a également bien fait avec deux points produits.

La victoire a atterri sur la fiche de Julio Teheran (6-7), tandis que la défaite a été encaissée par Erik Fedde (1-2).

Chris Davis mène les Orioles à la victoire

À San Diego, un circuit de Chris Davis en huitième manche a permis aux Orioles de Baltimore de Baltimore de prendre les devants, en route vers un gain de 8 à 5 contre les Padres.

Les visiteurs ont inscrit cinq points sans réplique lors des septième et huitième tours au bâton. Outre Davis, Renato Nunez et Trey Mancini ont tous deux réussi des simples bons pour deux points.

Les Padres avaient pourtant amorcé la rencontre avec trois points dès la manche initiale. Le partant des Orioles, Tom Eshelman, a notamment donné des circuits en solo à deux des trois premiers frappeurs à lui faire face, soit Fernando Tatis et Manny Machado.

La victoire est ainsi allée au dossier du releveur Miguel Castro (1-1), qui n’a permis qu’un but sur balles en une manche sur la butte. Shawn Armstrong a quant à lui réussi un troisième sauvetage cette saison. Dans l’autre camp, la défaite a été inscrite au dossier de Matt Strahm (4-8).