Crédit : AFP

Tennis

Coupe Rogers de Toronto: les joueuses à surveiller

Publié | Mis à jour

La Coupe Rogers de Toronto sera présentée du 3 au 11 août alors que les meilleures joueuses de la planète de disputeront le titre au Aviva Centre.

La chaîne TVA Sports diffusera tous les matchs à partir du 5 août.

Voici une liste des joueuses à surveiller au cours de la compétition.

Serena Williams

La grande Serena Williams tente toujours de remporter le 24e titre majeur de sa carrière pour ainsi égaler le record absolu de Margaret Court.

L’Américaine est passée près à Wimbledon, étant défaite en finale par la Roumaine Simona Halep.

Même si elle est l’une des joueuses les plus âgées sur le circuit de la WTA, à 37 ans, Williams est toujours l’une des favorites lorsqu’elle s’inscrit à une compétition.

Williams pointe actuellement au neuvième rang du classement de la WTA et sera huitième tête de série (en raison du retrait de la Tchèque Petra Kvitova).

TENNIS-GBR-WIMBLEDON
Crédit photo : AFP

Simona Halep

Depuis le 9 octobre 2017, Halep a trôné au sommet du classement de la WTA pendant 64 des 94 semaines. Ayant perdu son trône au profit de Naomi Osaka en début d’année, la Roumaine a retrouvé ses repères en s’imposant à Wimbledon.

Halep a remporté la Coupe Rogers à deux reprises, en 2016 et 2018, à Montréal.

Ashleigh Barty

Il y aura un «Barty Party» à Toronto!

L’Australienne occupe la première place du classement mondial depuis cinq semaines, après qu’elle eut connu une exceptionnelle première moitié de 2019, remportant notamment Roland-Garros et le tournoi de Miami.

Barty est la joueuse à battre depuis que la Japonaise Naomi Osaka connaît des difficultés, après son deuxième sacre majeur en début d’année aux Internationaux d’Australie.

Crédit photo : AFP

Naomi Osaka

Osaka a amorcé l’année en force en triomphant en Australie. Puis, le niveau de la jeune Japonaise a diminué, particulièrement sur gazon, où elle n’a gagné qu’une fois en trois rencontres. Elle a été éliminée au premier tour de Wimbledon.

Mais Osaka excelle sur surface dure, qu’elle retrouvera à Toronto pour la première fois depuis le tournoi de Miami, en mars.

Les Canadiennes

Tout comme à Montréal, un fort contingent canadien sera présent dans le tableau principal.

Bianca Andreescu, qui a remporté le tournoi d’Indian Wells plus tôt cette année et qui est actuellement 26e au monde, doit prendre part à la compétition. Toutefois, la jeune Canadienne n’a participé qu’à deux tournois depuis son triomphe dans le désert californien, à Miami et à Roland-Garros, en raison d’une blessure à l’épaule.

La Québécoise Eugenie Bouchard, désormais 114e, bénéficiera d’un laissez-passer, à l'instar de la jeune sensation de 16 ans Leylah Annie Fernandez. Françoise Abanda sera des qualifications.

Crédit photo : PHOTO COURTOISIE

Les jeunes 

Plusieurs jeunes joueuses frappent à la porte.

Parmi elles, Aryna Sabalenka. La Bélarussienne avait atteint le quatrième tour aux Internationaux des États-Unis et a remporté l’important tournoi de Wuhan en 2018, notamment, en plus d’atteindre la finale à Cincinnati et de triompher à New Haven. Elle frappe à la porte, mais son année 2019 ne se déroule pas comme prévu. Si elle n’est pas en mesure de grappiller des points ici et là, son 10e rang mondial ne sera rapidement plus qu’un souvenir.

Outre Sabalenka, les jeunes Amanda Anisimova (23e, 17 ans), Sofia Kenin (28e, 20 ans) et Dayana Yastremka (34e, 19 ans) connaissent de très bons moments. Elles seront à épier.

Celles qui peuvent surprendre

La Suissesse Belinda Bencic avait surpris tout le monde en triomphant à la Coupe Rogers de Toronto en 2015, alors qu’elle n’avait que 18 ans. Mais la suite a été un peu compliquée pour la joueuse, qui a été blessée plus souvent qu’à son tour. Maintenant 12e au monde, elle a tous les éléments pour récidiver.

Le Grecque Maria Sakkari est 30e au monde, mais elle embête constamment les meilleures joueuses de la planète. Elle a remporté en 2019 le tournoi de Rabat au Maroc en plus d’atteindre les demi-finales de la compétition de Rome. À 24 ans et avec un jeu tout en puissance, elle sera à surveiller.

Qualifications relevées

Le tableau des qualifications sera extrêmement relevé, notamment avec la championne olympique en titre, la Portoricaine Monica Puig, et l’ancienne numéro un mondiale, la Bélarussienne Victoria Azarenka.

Les premiers jours du tournoi risquent d’être très intéressants.

Autres: Maria Sharapova et Venus Williams, qui ont obtenu des laissez-passer pour le tableau principal.

Absentes de marque: Petra Kvitova (6e), Marketa Vondrousova (15e), Qian Wang (16e).