Crédit : AFP

LNH

«Il est la raison pour laquelle je suis ici»

Publié | Mis à jour

Le nouvel entraîneur-chef des Sénateurs, D.J. Smith, a la cote. Sa présence à Ottawa est d’ailleurs une des raisons principales qui expliquent pourquoi Tyler Ennis a accepté de se joindre à une des pires équipes de la Ligue nationale de hockey au cours des deux dernières saisons.

«Je suis excité par son futur en tant qu’entraîneur et j’ai hâte de jouer pour lui, a affirmé l’attaquant de 29 ans, à propos de Smith, dans une entrevue au quotidien "Ottawa Sun". Il est une des grandes raisons pourquoi je suis ici. Sa principale qualité est son honnêteté. Il a beaucoup d’énergie et c’est amusant de le côtoyer, mais il sait quand même quand c’est le temps de travailler.»

Ennis, qui a disputé la dernière campagne avec les Maple Leafs, connaît bien Smith puisque le pilote était adjoint à Toronto au cours des quatre dernières saisons.

«Il crée une belle atmosphère autour de lui, a ajouté Ennis. Nous allons travailler le plus fort possible, mais nous allons aimer le faire.»

Meilleurs qu’on pense

Ennis n’a pas signé un contrat d’un an et 800 000 $ avec les Sénateurs le 1er juillet seulement à cause de l’entraîneur. Même si la troupe de la capitale canadienne vient de finir au dernier rang du classement général de la LNH, l’ancien choix de premier tour des Sabres de Buffalo croit que l’histoire pourrait être très différente en 2019-2020.

«Je sais que la saison n’a pas été à la hauteur des attentes des Sénateurs, mais en étant à Toronto je me souviens d’avoir joué contre eux quelques fois en fin de saison et j’avais été impressionné», a-t-il dit.

«Il y a beaucoup de jeune talent, a-t-il poursuivi. Cela a aussi eu un impact sur ma décision. Ottawa n’a pas bien paru au classement mais il y a beaucoup de talent et de bons joueurs surprenants. Cette équipe peut surprendre. Elle nous a battus quand j’étais à Toronto l’an dernier. Elle a simplement mieux joué que nous. C’est encourageant.»

Ennis ne sera pas le seul ancien des Leafs dans le vestiaire à Ottawa. Les Sénateurs se sont entendus avec le vétéran défenseur Ron Hainsey sur le marché des joueurs autonomes en plus de faire l’acquisition de Nikita Zaitsev et de Connor Brown dans un échange.

«Ce sont de bonnes acquisitions, car ce sont des joueurs de caractère qui travaillent fort, a raconté Ennis. Ils ont de bonnes habitudes en plus d’être de bonnes personnes.»

Reste à savoir si cela sera suffisant pour améliorer le sort des Sénateurs cette saison.