Boxe

Dillian Whyte sanctionné

Publié | Mis à jour

La WBC a publié un communiqué concernant le Britannique Dilian Whyte, mardi après-midi, plus d'une semaine après des allégations de dopage.

Celui qui a vaincu le Montréalais d'origine colombienne Oscar Rivas, le 20 juillet dernier, a été sanctionné par la fédération, si bien qu'il est dépouillé de son titre. Du moins pour l'instant.

«Un échantillon "A" de l'Agence britannique antidopage (UKAD) recueilli auprès de M. Dillian Whyte dans le cadre de son combat contre Oscar Rivas a donné une conclusion défavorable», a reconnu la fédération dans le communiqué.

«À la lumière de cette conclusion défavorable et dans l’attente des résultats de la propre enquête et du processus décisionnel du WBC, celui-ci suspend provisoirement la reconnaissance de Dillian Whyte en tant que champion mondial intérimaire des poids lourds.»

Par ailleurs, toujours selon le communiqué, la fédération permettra au boxeur et son camp de livrer leur version des faits pendant une audience d’investigation qui aura lieu à une date et un lieu qui seront annoncés au cours des prochains jours.

«Tout au long de son enquête et de son audition, le WBC donnera à M. Whyte et à son équipe la possibilité de présenter toute information et tout matériel disponibles, ainsi que toute preuve à décharge qu'ils jugeraient utile», conclu la déclaration.

À Londres, les juges ont tranché en faveur de Whyte 115-112, 115-112, 116-111 à l’issue du choc dont l’enjeu était le titre intérimaire des poids lourds du WBC. Il est ainsi devenu l’aspirant obligatoire à Wilder.

Il s'agissait de la première défaite de la carrière de Rivas.

Trois jours avant le choc, Whyte a échoué à un contrôle antidopage.

Si telle est la conclusion du WBC, et que l’échantillon B du Britannique s’avérait positif, deux possibilités s’offriraient alors au Montréalais d'origine colombienne (26-1-0, 18 K.-O.) : il verrait sa défaite par décision unanime être retirée de son dossier et il pourrait affronter l’aspirant no 2 du WBC ou le prochain disponible s'il y a contrainte.