Boxe

«Je vais lui éclater la tête» -Arslanbek Makhmudov

Publié | Mis à jour

Il y aura, sans aucun doute, énormément d’action au Casino de Montréal le 28 septembre prochain.

Ce jour-là, le Russe Arslanbek Makhmudov (8-0-0, 8 K.-O.) se frottera au Congolais Tshibuabua Kalonga (9-0-0, 5 K.-O.) dans un combat où les titres WBC des Amériques et International Argent du WBC seront à l’enjeu.

Signe de l’importance du duel à venir entre les deux pugilistes, Kalonga n’a pas tardé à lancer une première offensive à son futur rival.

Dans une vidéo directement envoyée au clan du Russe, le colosse s’est adressé à Makhmudov : «Je vais te casser la gueule! Le titre, il est à moi».

D’ordinaire plutôt calme (hors du ring!), le Russe n’a pas semblé impressionné par les paroles de son prochain adversaire.

«Je sais que je vais lui éclater la tête. Kalonga est un petit chien pour moi. Je vais simplement m’amuser avec lui.»

Un nouveau défi

Malgré les paroles plutôt cinglantes de Makhmudov, son entraîneur, Marc Ramsay, parle quand même d’un beau défi pour son poulain.

«Il s’agit d’un gars invaincu qui a un bon ratio de K.-O. et qui est sur une belle lancée.»

Arslanbek renchérit : «C’est une nouvelle étape pour moi. J’essaie justement de faire progresser ma carrière en y allant étape par étape. L’étape ultime est, bien sûr, un combat de championnat du monde.»

La confiance règne

Avec 8 K.-O. en huit combats à son actif, Arslanbek Makhmudov a de quoi faire peur à bien des boxeurs dans sa catégorie.

D’ailleurs, Marc Ramsay ne s’en cache pas, il a une confiance aveugle envers son combattant.

«Je suis très confiant avec lui. On pourrait affronter la majorité des poids lourds maintenant. Il y a peut-être cinq poids lourds dans le monde qu’Arslanbek ne serait pas prêt à affronter en ce moment, et ce, pour une simple question d’expérience.»

Voyez, dans la vidéo ci-dessus, le reportage de Nancy Audet.