LNH

Dominik Hasek, futur président de la République tchèque?

Publié | Mis à jour

L’ancien gardien de la Ligue nationale de hockey (LNH) Dominik Hasek songe à se présenter à la prochaine élection présidentielle en République tchèque.

Le retraité de 54 ans a fait cette déclaration dans une entrevue avec le site internet tchèque iDNES, vendredi, où la question d’une possible candidature en 2022 lui a été posée.

«Maintenant, j’ai un travail, que j’aime vraiment et que je veux faire à 100 %, a dit celui qui a une compagnie de boisson énergisante. Mais que se passera-t-il dans deux ou trois ans? Je déciderai à ce moment, mais tout est possible.»

«J’aime faire des choses responsables, a ajouté Hasek. Je ne doute pas que le poste de président est un travail rempli de responsabilités, alors sous cet angle, je devrais être excellent. Le président doit cependant avoir plusieurs autres qualités, alors nous verrons.»

Celui qui a porté les couleurs des Blackhawks de Chicago, des Sabres de Buffalo, des Red Wings de Detroit et des Sénateurs d’Ottawa donne régulièrement son opinion sur la politique dans son pays.

Il a d’ailleurs demandé la démission du premier ministre, en mai dernier.

Dans la LNH, Hasek a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,20, un taux d’efficacité de ,922 et un dossier de 389-223-95 en 735 parties.

Il a également remporté une médaille d’or olympique avec la République tchèque en 1998, à Nagano au Japon.